DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Municipales en France : la tentation droitière du macronisme

euronews_icons_loading
Emmanuel Macron à Paris
Emmanuel Macron à Paris   -   Tous droits réservés  /Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les Français retournent aux urnes dimanche pour le deuxième tour des élections municipales qui auront valeur de test pour la majorité présidentielle.

Le premier tour avait eu lieu il y a plus de trois mois, le 15 mars. La France était alors au tout début de la crise sanitaire, le confinement allait débuter deux jours plus tard. Un contexte particulier, angoissant, qui avait dissuadé plus d'un électeur sur deux d'aller voter (44,6 % de taux de participation). Des sondages estiment que la participation pourrait être encore inférieure dimanche.

Ce premier tour avait également été marqué par les mauvais résultats de candidats issus du parti d’Emmanuel Macron, La République en Marche (LREM) dans des villes majeures comme Strasbourg, Lyon ou Bordeaux, où des alliances avec la droite ont été nouées durant l’entre-deux-tours.

Interview du politologue Dominique Reynié, professeur des Universités à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique.

AP Photo