DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les nouveaux "pharaons de toutes les Russies"

euronews_icons_loading
Les nouveaux "pharaons de toutes les Russies"
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

C'est nouveau, cela vient de sortir de terre, après un an de travaux. Voici la grande pyramide de Saint-Pétersbourg. Ce couple russe féru d'Egypte ancienne a reconstitué dans son jardin la pyramide de Khéops, la plus grande des trois, sur le site de Gizeh. Dix-neuf fois plus petite certes, mais aux proportions strictement identiques.

"Je me suis efforcé de parvenir aux mêmes dimensions. C'est précis au centimètre près, c'est vraiment la dimension exacte, parfaite, rien de moins" plastronne Andrey Vakhrushev, le propriétaire de la pyramide.

Comme son mari Andrey, Viktoria est passionnée par l'Égypte et a été partie prenante de l'aventure. "L'Égypte m'a toujours intéressée en tant qu'artiste. Ses fresques magnifiques, ses peintures préservées... Quand je suis allée en Égypte pour la première fois, j'ai été subjuguée par sa culture" raconte-t-elle.

La pyramide est faite de blocs de béton. Chaque côté fait treize mètres de long. Elle culmine à neuf mètres. Viktoria apprécie particulièrement les couloirs sombres et les chambres souterraines. Pour elle, ce sont les endroits rêvés pour s'adonner à la méditation.

Comme le couple voit les choses en grand, il prévoit déjà la construction d'un temple qui sera relié à la pyramide par un passage secret.

L'histoire ne dit pas s'ils rêvent de devenir les nouveaux pharaons de toutes les Russies.