EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Convention Citoyenne pour le Climat : Macron dit "oui" à presque tout

Convention Citoyenne pour le Climat : Macron dit "oui" à presque tout
Tous droits réservés Christian Hartmann/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Christian Hartmann/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Maxime Biosse Duplan
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cela ne pouvait pas mieux tomber pour Emmanuel Macron. Au moment même où les Verts prennent une longueur d'avance avec les élections municipales, le Président français a eu une belle occasion d'enfiler à nouveau son costume d'écologiste.

PUBLICITÉ

Cela ne pouvait pas mieux tomber pour Emmanuel Macron. Au moment même où les Verts prennent une longueur d'avance avec les élections municipales, le Président français a eu une belle occasion d'enfiler à nouveau son costume d'écologiste. Emmanuel Macron, recevant dans les jardins de l'Elysée les membres de la Convention citoyenne sur le Climat, leur a promis d'injecter 15 milliards d'euros dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le chef de l'Etat a accepté la quasi-totalité des propositions de la Convention, dont celle d'inclure la protection de l'environnement dans la constitution.

Refusant d'abaisser la vitesse sur autoroutes à 110 km/h, Emmanuel Macron a aussi rejeté l'idée d'un moratoire immédiat sur le CETA, et celle d'une taxe de 4% sur les dividendes des entreprises privées.

Emmanuel Macron retient en revanche l'idée d'un moratoire sur les nouvelles zones commerciales en périphérie des villes. Certaines de ces mesures pourraient être abordées lors d'un prochain Conseil de défense écologique (...) d'ici fin juillet". Les autres, plus tard, à la rentrée prochaine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Emmanuel Macron a accepté la démission de Gabriel Attal

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives

Trois adolescents mis en examen pour viol à caractère antisémite