DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : le mystère des marins d'Ushuaïa

euronews_icons_loading
Covid-19 : le mystère des marins d'Ushuaïa
Taille du texte Aa Aa

La quasi-totalité des 61 membres d'équipage d'un navire argentin ont été testés positifs après 35 jours en mer. Une période d'incubation jamais observée jusqu'ici.

C'est un cluster énigmatique aux confins de l'antarctique : le navire de pêche Etchizen Maru, amarré au port d’Ushuaïa, surnommé "le bout du monde", au sud de l'Argentine. La quasi totalité des 61 marins à son bord ont été testés positifs au Covid-19.

Ils venaient pourtant de passer 35 jours en mer sans contact avec la terre ferme. Surtout, ils avaient tous observé une période de quatorzaine avant leur départ et avaient été testés... négatifs.

Comment le virus est-il monté à bord ? Le mystère est entier. L'équipage a dû rentrer au port d'Ushuaïa où il est actuellement en attente.

"Le navire est à l'isolement. Il n'a aucun contact avec la ville. Les seules personnes autorisées à bord sont les membres du ministère provincial de la santé", explique Roberto Murcia, le président de l'autorité portuaire de la province d'Ushuaïa.

Les scientifiques qui tentent de retracer la chronologie des contagions à bord rappellent qu'une période d’incubation aussi longue n’a jamais été observée. La plupart des membres de l'équipage ne présentent pas de symptômes. D'autres ont été hospitalisés.

"Les sept marins qui présentaient des symptômes ont commencé à être admis dimanche dernier. Hier, une autre personne a été prise en charge, mais d'avantage par précaution", d'après Carlos Guglielme, le directeur de l'hôpital de la ville.

L’Argentine a dépassé dimanche dernier les 100 000 cas d'infections au Covid-19 et le nombre de décès s'approche des 2 000. La grande majorité des contaminations a lieu dans la région de Buenos Aires.