DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : António Guterres dénonce le manque de solidarité envers les pays pauvres

euronews_icons_loading
Covid-19 : António Guterres dénonce le manque de solidarité envers les pays pauvres
Taille du texte Aa Aa

Plus de 14 millions de personnes contaminées, plus de 600 000 morts. Le coronavirus poursuit ses ravages à travers le monde, notamment dans les pays pauvres où la crise sanitaire pourrait se doubler d'une grave crise humanitaire marquée par la famine.

Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres déplore le manque de solidarité des pays développés alors que le besoin d'aide financière est particulièrement conséquent.

"Pour répondre aux conséquences économiques et sociales dramatiques du Covid, pour lutter efficacement contre le Covid à l'échelle mondiale, nous aurions besoin d'un plan d'aide qui correspond à plus de 10% de l'économie mondiale soit plusieurs milliers de milliards. Nous voyons que ces milliards sont dépensés par les pays développés, aux États-Unis, en Europe, mais nous ne voyons pas la mobilisation de ressources pour aider les pays en développement à faire de même. "

Des milliards sont dépensés par les pays développés, aux États-Unis, en Europe, mais nous ne voyons pas la mobilisation de ressources pour aider les pays en développement.
Antonio Guterres
Secrétaire général des Nations Unies

Antonio Guterres dénonce également le comportement de certains gouvernements face à la crise sanitaire et en appelle à l'unité des Nations pour lutter efficacement contre la pandémie :

"La plupart des situations les plus dramatiques que nous observons dans le monde sont dans des pays où des gouvernements populistes ont été incapables de faire face au Covid de manière efficace. A mesure que le Covid s'éloignera et que nous nous reconstruirons, j'espère que les gens comprendrons que nous avons besoin d'unité, de solidarité, de coopération internationale, d'une gouvernance mondiale avec des institutions multilatérales beaucoup plus fortes qu'aujourd'hui."

Nous avons besoin d'unité, de solidarité, de coopération internationale, d'une gouvernance mondiale avec des institutions multilatérales beaucoup plus fortes qu'aujourd'hui.
António Guterres
Secrétaire général de l'ONU

Les Nations Unies ont lancé un appel aux dons de 10,3 milliards de dollars pour aider les pays pauvres mais n'ont reçu jusqu'à présent qu'un cinquième à peine de cette somme.