DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Plastique : l'urgence du recyclage en Hongrie

euronews_icons_loading
Des enfants mettent des bouteilles en plastique dan un collecteur en forme de poisson dans le centre de Budapest, le 20 juillet 2020
Des enfants mettent des bouteilles en plastique dan un collecteur en forme de poisson dans le centre de Budapest, le 20 juillet 2020   -   Tous droits réservés  Attila Kisbenedek, AFP
Taille du texte Aa Aa

Le défi pour la planète "Juillet sans plastique" se poursuit. A Budapest, en Hongrie, l'antenne locale de Greenpeace a installé ce poisson au coeur de la ville. Il recueille les déchets et vise à sensibiliser les passants à ce type de pollution qui mine les océans à travers le monde, mais aussi les cours d'eau à l'échelle locale.

"Avec ce poisson, nous voulons montrer que tout est envahi par le plastique", explique Simon Gergely, chargé du dossier chimie au sein de Greenpeace. "Ce poisson sera aussi plein de plastique, mais ce poisson ne mourra pas, car nous allons trier et recycler chaque morceau de plastique qui se trouve dans son estomac".

Dans le pays, deux tiers des plastiques usagés finissent dans des incinérateurs ou pire, dans la nature. Si la consommation de ce matériau a baissé de 3 % au cours de ces dix dernières années, l'absence d'aides de l'Etat et le pétrole bon marché n'incitent guère les entreprises à revoir leurs pratiques.

"Seuls cinq pays de l'Union européenne font moins bien que la Hongrie en matière de recyclage", souligne Zoltán Siposhegyi, reporter pour Euronews. "Aujourd'hui, notre taux de recyclage est inférieur de 10 % à la moyenne de l'Union Européenne et il ne cesse de baisser".