PUBLICITÉ

L'astronaute Thomas Pesquet va retourner dans l'espace, mais cette fois avec SpaceX

Thomas Pesquet en 2016 après son retour sur Terre
Thomas Pesquet en 2016 après son retour sur Terre Tous droits réservés Shamil Zhumatov/AP
Tous droits réservés Shamil Zhumatov/AP
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois ans après son retour sur Terre, le Français Thomas Pesquet va embarquer en mars prochain à bord de la capsule Crew Dragon, devenant ainsi le premier européen à s'envoler dans l'espace avec SpaceX.

PUBLICITÉ

Trois ans après son retour sur Terre, l'astronaute français Thomas Pesquet va retourner dans l'espace.

Après "Soyouz" en 2016, place à "Crew Dragon"

Direction à nouveau l'ISS, la Station spatiale internationale, où il a déjà effectué un premier séjour de six mois. Il s'y était alors rendu avec le vaisseau russe Soyouz.

Pour cette nouvelle mission, Thomas Pesquet va embarquer à bord de "Crew Dragon", la nouvelle capsule de SpaceX, devenant ainsi le premier européen à s'envoler dans l'espace avec l'entreprise américaine dirigée par Elon Musk. 

"C'est formidable d'être le premier Européen à voler sur le Crew Dragon. J'ai déjà volé sur le Soyouz qui est très fiable, mais là, c'est un nouveau véhicule complètement différent".

C'est formidable d'être le premier Européen à voler sur Crew Dragon.
Thomas Pesquet
astronaute français

Une capsule "futuriste"

Tableau de bord tactile...Thomas Pesquet a déjà pu tester le cockpit de Crew Dragon dans l'usine de SpaceX en Californie. Et il est conquis : 

"Ce vaisseau est différent parce qu'il a été conçu avec tout ce qu'on peut avoir aujourd'hui en termes de technologies modernes. Le capsule Soyouz remonte aux années 1960, 1970. Encore une fois, c'est très fiable, mais dans Crew Dragon, il y a de grands écrans plats, les commandes sont très différentes de celles que l'on trouve dans un avion, même les plus modernes. Donc, c'est vraiment une capsule futuriste et c'est passionnant."

Décollage prévu en mars 2021

Ces dernières semaines, Thomas Pesquet a également effectué une remise à niveau à l'école des astronautes de Houston au Texas. Il espère être prêt pour sa prochaine mission baptisée "Alpha". 

Décollage prévu en mars 2021 depuis Cap Canaveral en Floride avec deux astronautes, américain et japonais. 

Il embarquera en orbite des cellules souches de cerveau pour étudier leur vieillissement accéléré dans l'espace et prendra à coup sûr de nouvelles photos saisissantes de notre planète. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

ESA, NASA : des deux côtés de l'Atlantique, des programmes spatiaux ambitieux

La fusée Falcon 9 de SpaceX est revenue sur Terre

Le vaisseau Starship "perdu" lors de sa redescente sur Terre