DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'ex-roi Juan Carlos quitte l'Espagne, sur fond de scandale financier

euronews_icons_loading
Photo d'archive prise le 1er Avril 2018
Photo d'archive prise le 1er Avril 2018   -   Tous droits réservés  JAIME REINA/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

De l'abdication au discrédit. C'est la dernière étape dans la vie de Juan Carlos. L'ex-roi d'Espagne a décidé à 82 ans de quitter son pays, le monarque est soupçonné de corruption et sous le coup d'une enquête de la Cour suprême espagnole.

Le père de l'actuel souverain Felipe VI l'a annoncé dans une lettre officielle à son fils, dans laquelle il annonce son exil.

Depuis juin, une enquête est ouverte pour définir si Juan Carlos avait une responsabilité pénale dans une affaire de corruption présumée. Cette affaire, c'est la construction du TGV de la Mecque par un consortium espagnol, pour l'Arabie saoudite.

Selon une ancienne maîtresse du roi d'Espagne, ce dernier aurait reçu une commission sur ce contrat, et selon le journal la Tribune de Genève, Juan Carlos aurait touché, en 2008, 100 millions de dollars du roi Abdallah d'Arabie saoudite, dont il est très proche.

Juan Carlos a abdiqué en 2014 en faveur de son fils Felipe, alors que la fin de son règne a été ternie par différents scandales, et en particulier des soupçons sur sa fortune opaque, ainsi que des affaires judiciaires qui ont aussi impliqué sa famille, notamment sa fille et son gendre.