Le Covid-19 interdit de rentrée des classes en Allemagne

Le Covid-19 interdit de rentrée des classes en Allemagne
Tous droits réservés AP Photo
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Covid-19 interdit de rentrée des classes en Allemagne : les élèves de Mecklembourg-Poméranie sont les premiers d'Europe à reprendre le chemin de l'école, et tout est fait pour éviter la propagation du virus.

PUBLICITÉ

Dans cette région du nord de l'Allemagne, c'est bien la fin des vacances. Partis mi-juin en congé, les élèves de Mecklembourg-Poméranie sont les premiers d'Europe à reprendre le chemin de l'école, avec une rentrée placée sous le signe du covid-19. Les classes d'âge dans ce collège se croisent le moins possible, toutes les mesures ont été mises en place scrupuleusement, la région fait figure de test pour le reste du pays.

"Je dirais que si on est très prudent, si on garde nos distances, si on porte des masques, si on se lave les mains, ce qu'il faut faire dans la vie normale, alors ça devrait aller, je ne suis pas inquiète."

Karine Facklam, professeur de français

Tous les länder peuvent appliquer leurs propres mesures. Selon les régions, le port du masque est plus ou moins obligatoire. En Mecklembourg-Poméranie, avec 20 morts du covid-19 seulement, on est moins strict qu'en Brandebourg par exemple.

Garder son masque dans les couloirs, se laver les mains régulièrement, font désormais partie de la vie scolaire, qui vivent souvent mieux la situation que leurs parents.

"La société est très divisée, il y a beaucoup de critiques et de scepticisme face au coronavirus. Il y a aussi des gens très inquiets. Y compris chez les parents. ils sont le reflet de la société, c'est complètement normal. Ce que nous pouvons faire c'est proposer des solutions pour évacuer cette peur en s'assurant que les risques de contamination sont le plus réduits possible."

Kay Czerwinski, représentant des parents d'élèves

Une chose est sûre, le confinement a pesé sur les enfants, qui ont sans doute autant besoin de l'école, d'apprentissage et de lien social, que d'une bonne santé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Selon l'ONU, le monde est confronté à une "catastrophe générationnelle"

De nombreux Britanniques ne voyageront pas en Europe cet été en raison du Covid-19

Quatre blessés après une attaque au couteau en Allemagne