DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

De nombreux Britanniques ne voyageront pas en Europe cet été en raison du Covid-19

euronews_icons_loading
De nombreux Britanniques ne voyageront pas en Europe cet été en raison du Covid-19
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Les rues et parcs de la ville vont remplacer la plage... Cet été, Londres connaît un changement majeur sur le marché du tourisme local : les grandes foules de visiteurs internationaux ont disparu pour laisser place à de plus petits groupes de vacanciers britanniques qui ont décidé de faire du tourisme plus près de chez eux.

Avec les restrictions imposées par le Covid-19, la fermeture des frontières et les nombreux avions cloués au sol, de nombreux résidents britanniques ont choisis de jouer la sécurité. Ils évitent de voyager en Europe cet été.

"Nous avons un fils d'un an, donc nous ne sommes pas particulièrement intéressés par un voyage en Europe. Nous allons donc rester à Londres et profiter de ce que la ville a à offrir - des pique-niques dans le parc le long de la rive sud où il y a moins de touristes. Nous envisagerons également de descendre en Cornouailles et de profiter des plages "locales"" explique une résidente.

"C'est la première fois en 15 ans que nous restons à Londres pour l'été. Nous passons d'habitude nos vacances à Malte, mais nous avons décidé de ne pas y aller cette année. Nos vols ont été modifiés et dans l'incertitude, nous avons préféré rester à la maison. Nous sommes comme des touristes ici - nous étions à Chessington la semaine dernière. Nous étions à l'instant sur le London Eye et nous partons maintenant dans les cachots de la Tour de Londres, et le musée Madame Tussaud. Nous faisons donc vraiment des activités touristiques cette année". affirme une Londonnienne.

Une enquête récente de la société de vacances Parkdean a révélé que 20 % des voyageurs britanniques ont annulé leurs projets de vacances à l'étranger, tandis que 35 % retardent leurs réservations jusqu'à ce que la pandémie soit sous contrôle.

Pour les entreprises londoniennes, l'espoir est qu'une partie de l'argent des vacances sera dépensé ici pour aider les magasins et les petits commerces à traverser la crise économique.

Alors que 2020 voit de nombreux touristes britanniques préférer les rives de la Tamise aux plages d'Espagne ou du Portugal, la plupart d'entre eux affirment qu'une fois qu'un vaccin ou un traitement aura été trouvé pour le Covid-19, ils auront hâte de dire à nouveau Hola, Bonjour ou Ciao et repartir en vacances l'été sur le continent européen.