EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Face à l'augmentation des cas de Covid-19 en Europe, plusieurs pays durcissent les mesures

Des personnes attendant de se faire dépister à Ripollet en Catalogne, le 6 août 2020
Des personnes attendant de se faire dépister à Ripollet en Catalogne, le 6 août 2020 Tous droits réservés PAU BARRENA/AFP or licensors
Tous droits réservés PAU BARRENA/AFP or licensors
Par Joanne Massard avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Reconfinement, mise en quarantaine ou encore port du masque obligatoire dans l'espace public sont de mise dans plusieurs pays de l'UE pour éviter une deuxième vague et limiter la propagation du virus.

Dans le Nord de l'Espagne, la ville d'Aranda Del Duero est placée en quarantaine depuis ce vendredi.

PUBLICITÉ

Cette décision intervient suite à une forte augmentation des nouveaux cas de coronavirus dans cette ville qui compte 33 000 habitants.

"La plupart des foyers épidémiques sont associés à l'environnement familial, aux réunions de famille, ou entre amis" s'est exprimé Roberto Saiz, Burgos délégué du gouvernement régional de Castille et Leon.

Toute les personnes seront interdites d'entrer et sortir de la ville et sa périphérie. C'est un nouveau coup dur en période estivale. "Dans notre cas, c'est un inconvénient, car nous sommes en août, un mois où les touristes affluent. Dans cette situation, les ventes du mois sont nettement en baisse" explique une commerçante.

En Belgique, les cas d'infection au coronavirus sont également en hausse. Selon les autorités, ils ont été multipliés par quatre en à peine un mois.

Suite à cette augmentation, la Grande-Bretagne a réimposé jeudi aux voyageur en provenance de Belgique, mais aussi d''Andorre, et des Bahamas d'être placés en quarantaine pendant deux semaines dès leur arrivée.

Le ministère britannique des transports a également déclaré sur les réseaux sociaux que ces Etats avaient été "retirés de la liste des pays autorisés aux britanniques pour voyager" suite à des données montrant une augmentation significative des cas confirmés".

Les Pays-Bas n'échappent pas non plus à l'augmentation des cas

Le Premier ministre néerlandais a appelé les touristes jeudi à éviter les lieux bondés et renforcé les mesures de lutte contre la pandémie.

Le port du masque devient obligatoire à l'extérieur dans certaines zones du pays sous peine d'une amende. Une quarantaine de deux semaines sera aussi imposée aux personnes en provenance de pays jugés à risque.

Ce n'est pas une deuxième vague, la situation n'est pas catastrophique mais elle reste préoccupante
Mark Rutte
Premier Ministre néerlandais

"Ce n'est pas une deuxième vague, la situation n'est pas catastrophique mais elle reste préoccupante. Ce que nous devons éviter, c'est qu'elle devienne incontrôlable, et d'arriver en effet à une deuxième vague. Nous ne pouvons le faire qu'en respectant les règles" a annoncé Mark Rutte, le Premier ministre néerlandais.

Aarhus rapporte une nouvelle épidémie de Covid-19 avec un fort pourcentage de membres de la minorité somalienne de la ville

Au Danemark, outre une campagne d'information ciblée sur la minorité somalienne, la municipalité d'Aarhus a décidé de rétablir les restrictions de visite pour tous les visiteurs des établissements de soins pour personnes âgées et des projets de logements sociaux. Cela signifie que toutes les visites doivent avoir lieu à l'extérieur et que tout le personnel doit passer des tests.

Au cours des dernières semaines, la municipalité d'Aarhus a enregistré plus de 104 nouveaux cas d'infection. Environ la moitié des nouveaux cas proviennent de la minorité somalienne d'Aarhus, selon le maire de la ville.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : l'Inde passe le cap des deux millions de cas

Covid-19 : la pandémie passe le seuil des 700 000 morts dans le monde

Iles Canaries : 68 migrants sauvés par un bateau de croisière, 5 corps récupérés