DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Moins de fermetures de frontières et plus de tests : l'appel de la Commission européenne

euronews_icons_loading
Moins de fermetures de frontières et plus de tests : l'appel de la Commission européenne
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

La coopération plutôt que la division. Voici l'appel lancé par la Commission européenne aux Etats membres.

Dans une lettre adressée aux ambassadeurs des 27 pays de l'UE et consultée ce dimanche par l'agence espagnole EFE, l'institution s'est inquiétée des récentes restrictions de voyage instaurées par certains pays pour endiguer la propagation du Covid-19.

La Lituanie par exemple, a interdit l'accès à son territoire à certains ressortissants européens, notamment aux Espagnols et aux Bulgares. Idem pour le Danemark, qui autorise toutefois les entrées pour "motifs valables ". L'Allemagne, pour sa part, a placé l'Espagne en "zone à risque" (sauf Les Canaries), recommandant à ses citoyens de ne pas s'y rendre. Les Pays-Bas ont fait de même avec dix régions européennes, dont Madrid, Paris et Bruxelles.

Mais selon la Commission, les fermetures de frontières et les restrictions de voyage provoquent des "perturbations" qui devraient être "évitées autant que possible". Elle plaide donc pour des mesures "coordonnées et proportionnées", comme la généralisation des test PCR dans les aéroports et l'éventuelle mise en quatorzaine des voyageurs, comme le font aujourd'hui de nombreux pays.

L'Europe est l'un des continents les plus touchés par la pandémie de coronavirus, avec plus de 214 000 décès pour près de 3 400 000 cas.

Sources additionnelles • EFE