DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les priorités de la rentrée au Parlement européen

euronews_icons_loading
Les priorités de la rentrée au Parlement européen
Tous droits réservés  Etienne Ansotte/ EU Source: EC - Audiovisual Service
Taille du texte Aa Aa

La pause estivale terminée, les eurodéputés reprennent le chemin du Parlement. Pour les élus c'est un retour à Bruxelles un peu particulier. La pandémie a non seulement bouleversé l'UE mais le coronavirus a aussi bousculé le paysage politique.

Les priorités ont changé au cours de l'année et l'été a apporté un peu de temps pour la réflexion. Pour certains élus, il faut désormais renforcer le rôle de leur institution. "L'Union européenne réagit trop lentement aux événements. Concernant le coronavirus la réponse a été assez rapide mais avec des limites. Je pense que nous devons avoir plus de poids pour faire face aux défis à venir", juge le député Brando Benifei (S&D).

Afin de surmonter la crise actuelle, d'autres parlementaires réclament une meilleure coordination des efforts. "Il faut un dialogue et cette pandémie a prouvé la nécessité de se coordonner, d'apporter des réponses communes (…) il faut donc un dialogue et ne pas répéter les mêmes erreurs comme au début de la pandémie", insiste l’eurodéputée Lidia Pereira (PPE).

Pour son homologue Eva Maydell (PPE), l'UE doit renforcer ses moyens dans la lutte contre le changement climatique. La Bulgare insiste sur le recours aux technologies à faibles émissions. "Nous devons maintenir notre compétitivité économique et je pense que la seule façon de le faire est de s'assurer que ces technologies ne soient pas trop chères pour les citoyens", explique-t-elle.

Tous les élus présentent la relance de l’économie comme la priorité évidente pour l'UE. Cette stratégie doit être le cœur de l’action européenne et des Etats membres. Pour les sociaux-démocrates cette crise doit se transformer en une opportunité. "Le coronavirus nous donne l'occasion de reconstruire un continent pour cohérent, plus vert, plus connecté et avec davantage de justice sociale", ajoute Brando Benifei. Quelles que soient les priorités pour chaque eurodéputé, les prochains mois seront déterminants pour l'avenir à long terme de l'Union européenne.

Journaliste • Grégoire Lory