DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 en Europe : le tour de vis des états

euronews_icons_loading
Covid-19 en Europe : le tour de vis des états
Tous droits réservés  Kirsty Wigglesworth/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La pandémie de Covid-19 continue sa progression en Europe. Pour faire face à ce rebond, le Premier ministre français Jean Castex a annoncé de nouvelle mesures, ce vendredi. Près d'un million de tests sont réalisés chaque semaine. Désormais, les personnes qui présentent des symptômes ou sont des cas contacts seront dépistés en priorité.

2 000 agents supplémentaires seront recrutés par l'Assurance Maladie pour assurer le traçage des patients et remonter la chaîne de contacts.

Des mesures "complémentaires" devraient être connues d'ici lundi dans les zones particulièrement touchées, comme Marseille, Bordeaux et la Guadeloupe. La période d'isolement passe, elle, de 14 à 7 jours, afin d'être mieux respectée.

Tour de vis au Royaume-Uni également, où le nombre de patients infectés a bondi de 60 % en l'espace d'une semaine. Pour limiter la circulation du virus, qui touche ici plus souvent les jeunes, les autorités ont décidé d'interdire les rassemblements avec des personnes d'autres foyers à Birmingham

Les restrictions se font aussi plus fortes à Vienne, en Autriche, où le port du masque est redevenu obligatoire, quelles que soient les circonstances.

L'Espagne, qui a franchi la barre des 500 000 contaminations, est l'Etat le plus touché d'Europe par la pandémie, et continue d'enregistrer plus de 9 000 nouveaux cas chaque jour.

Dans la région de Madrid, où près d'un lit sur cinq est occupé par un malade du Covid-19, les rassemblements de plus de dix personnes sont de nouveau interdits.