DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : la barre des 10 000 nouveaux cas en 24h franchie en France

euronews_icons_loading
AstraZeneca reprend ses essais cliniques
AstraZeneca reprend ses essais cliniques   -   Tous droits réservés  Université d'Oxford
Taille du texte Aa Aa

C'est un cap symbolique qui a été franchi en France. La barre des 10 000 nouveaux cas de coronavirus recensés en 24h a été dépassée ce samedi. C'est un record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays.

Selon Santé Publique France, "si la dynamique de l’épidémie se maintient, le nombre de cas confirmés hebdomadaire doublera dans 14 jours", bien que "les niveaux d’hospitalisations et des admissions en réanimation restent modérés".

Reprise des tests pour un vaccin par AstraZeneca

Mais il n'y avait pas que des mauvaises nouvelles samedi. Le groupe pharmaceutique AstraZeneca, associé à l'université d'Oxford pour ses recherches, a annoncé samedi la reprise des essais cliniques au Royaume-Uni et au Brésil pour tenter de trouver un vaccin contre le Covid-19.

Les tests sont effectués sur des dizaines de milliers de volontaires. Ils avaient été interrompus mercredi après l'apparition d'une "maladie inexpliquée" - potentiellement un effet secondaire grave - chez un participant au Royaume-Uni. Mais la firme pharmaceutique a reçu le feu vert des autorités sanitaires pour reprendre les essais.

L'OMS a recensé 35 "candidats vaccins" évalués dans des essais cliniques sur l'homme à travers le monde. Neuf en sont déjà à la dernière étape, ou s'apprêtent à y entrer.

L'Agence européenne du médicament (EMA) estime "que cela pourrait prendre au moins jusqu'au début 2021 pour qu'un vaccin contre le Covid-19 soit prêt à être approuvé et disponible en quantité suffisante" pour un usage mondial.

Nouvelles restrictions lundi au Royaume-Uni

Toujours au Royaume-Uni, des centaines d'infirmiers ont manifesté samedi dans les rues de Londres pour demander une augmentation de salaire de 15%, en colère de ne pas être concernés par l'augmentation de salaire annoncée en juillet pour les 900 000 salariés du service public.

Le pays se prépare lui aussi à une seconde vague. A compter de lundi, les restrictions seront fortement renforcées. Les rassemblements de plus de 6 personnes seront interdits que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, y compris à la maison.

La pandémie en bref

Selon un bilan établi samedi par l'AFP à partir de sources officielles, la pandémie a fait en six mois au moins 916 372 morts dans le monde.

Plus de 28 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 19 millions sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 193 016 décès pour 6 445 800 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins, suivis par le Brésil avec 131 210 morts pour 4 315.687 cas, l'Inde avec 77 472 morts (4 659 984 cas), le Mexique avec 70 183 morts (658 299 cas), et le Royaume-Uni avec 41 614 morts (361 677 cas).