This content is not available in your region

Dépistage du Covid-19 : les laboratoires français croulent sous la demande de tests

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy
euronews_icons_loading
Un test du Covid-19 dans un laboratoire
Un test du Covid-19 dans un laboratoire   -   Tous droits réservés  Antonio Calanni/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

Plus d'un million de tests du Covid-19 sont désormais réalisés chaque semaine en France. Les autorités sanitaires misent plus que jamais sur le dépistage pour enrayer l'épidémie qui a rebondi dans le pays avec près de 55 000 nouveaux cas enregistrés en une semaine.

Une priorisation des tests

Mais les laboratoires d'analyses médicales peinent à répondre à la forte demande d'où la mise en place d'une priorisation des tests voulue par le gouvernement.

Sont considérés comme prioritaires au dépistage les personnes symptomatiques, les cas contacts et les individus fragiles avec co-morbidités, tandis que les demandes de tests pour des départs en vacances ou des réunions familiales sont traitées comme des motifs secondaires. Des motifs qui ont contribué à engorger les laboratoires et à allonger les délais de résultats : parfois jusqu'à une semaine d'attente pour obtenir le verdict d'un test.

Des délais encore trop longs

Des laboratoires promettent d'augmenter encore leur capacité. Arthur Clément est membre du Syndicat des jeunes biologistes médicaux :

"Nous avons eu ces dernières semaines une augmentation très importante des patients à tester. On est donc en train de s'adapter pour faire les démarches nécessaires auprès des gens qui nous fournissent les réactifs et les automates pour qu'on puisse s'équiper, pour qu'on puisse également recruter de nouvelles équipes, pour élargir nos créneaux de rendez-vous et accueillir plus de patients à qui on pourra délivrer un résultat le plus rapidement possible. Et je suis assez optimiste sur le fait que dans les prochaines semaines, le délai pour l'obtention d'un résultat sera sensiblement diminué."

Je suis assez optimiste sur le fait que dans les prochaines semaines, le délai pour l'obtention d'un résultat sera sensiblement diminué.
Arthur Clément
Syndicat des jeunes biologistes médicaux

Tests PCR, sérologiques, salivaires

Les principaux tests proposés aujourd'hui :

  • Le test PCR ou naso-pharyngé : considéré comme le test de référence, il permet de déterminer si une personne est porteuse du coronavirus.
  • Le test sérologique permet via un prélèvement sanguin de savoir si l'organisme a développé des anti-corps contre le virus. Ces tests sont également disponibles en pharmacie.
  • Le test salivaire : il pourrait à terme venir renforcer le dispositif de dépistage. Actuellement en cours de développement, il n'est pas encore utilisé à grande échelle en France.

"Pour que les tests salivaires soient utilisés à grande échelle, il va falloir qu'ils fassent la preuve de leur efficacité et qu'ils montrent qu'ils ont des résultats tout au moins satisfaisants que ceux obtenus avec les tests PCR dans le nez parce qu'on ne peut pas se permettre d'avoir un test qui n'est pas fiable", souligne le médecin biologiste Arthur Clément.

Pour que les tests salivaires soient utilisés à grande échelle, il va falloir qu'ils fassent la preuve de leur efficacité.
Arthur Clément
Syndicat des jeunes biologistes médicaux

Depuis le début de la crise sanitaire en France, plus de 380 000 personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19, dont plus de 50 000 au cours de la dernière semaine. Le taux de positivité des tests est aujourd’hui de 5%.