DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le chômage toujours à la hausse dans l'UE

euronews_icons_loading
Le chômage toujours à la hausse dans l'UE
Tous droits réservés  AP Photo/Lynne Sladky, File
Taille du texte Aa Aa

Pour le cinquième mois consécutif, le chômage s'affiche en hausse dans l'Union européenne avec un taux de 7,4% en août

Le chômage continue de grimper en Europe, les taux sont à la hausse pour le cinquième mois consécutif. Sur fond de restrictions d'activités dues au Covid, le taux de chômage dans l'Union européenne a atteint en août 7,4% de la population active selon l'office européen des statistiques Eurostat, un chiffre qui s'établit à 8,1% pour les seuls pays de la zone euro.

Par rapport à juillet 2020, le nombre de personnes à la recherche d'un emploi a ainsi augmenté de 238 000 en un mois dans l'ensemble des pays de l'Union européenne et de 251 000 pour les pays de la zone euro.

Entre juillet et août dernier, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a lui augmenté de 64 000 dans l’UE, toujours selon les données publiées par Eurostat.

Les femmes et les jeunes davantage touchés

Exemple des difficultés rencontrées par les jeunes, l'histoire de Mary Lopes, une portuguaise de 21 ans. Embauchée comme serveuse dans un quartier touristique de Lisbonne, elle a perdu son travail, et son employeur n'a pas pu lui payer tout ce qu'il lui devait.

_"Notre responsable est venu nous dire que le restaurant devait fermer à cause de la pandémie. Quelques semaines après, il a envoyé un message pour dire qu'il était malade, qu'il ne pouvait pas nous rencontrer, et qu'il n'avait pas les moyens de nous verser les salaires qu'il nous devait sur la moitié du mois, ni de nous payer pendant que nous devions rester chez nou_s", relate t-elle.

Ce mois-ci le taux de chômage des femmes est en légère hausse à 7,6% de la population active dans l'UE, contre 7,1% pour les hommes.

Les situations peuvent vite devenir critiques, c'est le cas pour cette femme, Anabela Santos, mère célibataire, ex- employée de cuisine, elle a été licenciée il y a cinq mois. Elle raconte : "j'ai commencé à recevoir des allocations chômage - Dieu merci - et j'ai commencé à payer mes factures qui étaient en retard depuis cinq mois. Jusqu'à présent, je n'ai pas réussi à trouver un autre emploi".

Dans plusieurs pays, les plans de soutien mis en place par l'Etat vont prendre fin, alors que la pandémie se poursuit. Les prévisions ne sont donc guère optimistes dans les secteurs touchés par la crise.