DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Crise au Bélarus : le bras de fer continue entre l'opposition et Alexandre Loukachenko

euronews_icons_loading
Manifestation de l'opposition dimanche à Minsk
Manifestation de l'opposition dimanche à Minsk   -   Tous droits réservés  AP/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des canons à eau ont été dirigés contre des manifestants ce dimanche à Minsk, la capitale du Bélarus, où les opposants au président Loukachenko ont à nouveau défilé pour dénoncer les résultats de la dernière élection présidentielle et demander la libération des prisonniers politiques. Ils seraient des dizaines à être actuellement derrière les barreaux.

Svetlana Tikhanovskaïa va rencontrer Angela Merkel

D'autres ont pris le chemin de l'exil comme Svetlana Tikhanovskaïa. La leader de l'opposition bélarusse, qui a trouvé refuge en Lituanie, multiplie les contacts avec les dirigeants européens.

Après Emmanuel Macron, elle doit rencontrer Angela Merkel ce mardi à Berlin, alors que l'Union européenne vient d'adopter des sanctions contre quarante hauts responsables bélarus, dont le ministre de l'Intérieur, pour leur rôle dans la répression.

Alexandre Loukachenko refuse tout dialogue

Depuis bientôt deux mois, ces défilés réunissent chaque dimanche plusieurs milliers de personnes dans la capitale et dans d'autres villes du Bélarus. Pour gêner la mobilisation, les autorités ont limité l’accès à l'internet mobile et réduit le fonctionnement des transports en commun.

Le président Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans, refuse toujours dialogue avec l’opposition et dénonce un complot de l'Occident pour le faire tomber.