DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : 2,5 millions de visons exterminés au Danemark

euronews_icons_loading
Un éleveur danois mécontent, brandissant un vison de son élevage, 9 octobre 2020
Un éleveur danois mécontent, brandissant un vison de son élevage, 9 octobre 2020   -   Tous droits réservés  Henning Bagger /Ritzau Scanpix via AP
Taille du texte Aa Aa

Les vétérinaires et les éleveurs danois ont commencé à abattre au moins 2,5 millions de visons dans le nord du Danemark, une mesure décidée par les autorités après le signalement d'animaux atteint du Covid-19 dans 63 exploitations.

L'Administration vétérinaire et alimentaire danoise s'occupe de l'abattage des animaux infectés tandis que les éleveurs qui ont des animaux non infectés dans une ferme située dans un rayon de huit kilomètres d'une ferme infectée doivent les euthanasier eux-mêmes.

Henning Bagger/Ritzau Scanpix
Extermination des visons dans un élevage danois, octobre 2020Henning Bagger/Ritzau Scanpix
Sergei Grits/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Visons en cage, décembre 2012Sergei Grits/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

Les éleveurs qui n'ont aucun animal infecté seront indemnisés à 100%, les autres moins pour les inciter à ne pas laisser l'épidémie se propager à l'ensemble de leur élevage. Mais certains, comme Poul Fredericksen, ne font pas confiance au gouvernement :

"Je crois que je pourrais inciter tous les éleveurs à suivre le plan des autorités, si nous faisions confiance aux politiciens pour qu'ils ne nous plantent pas un couteau dans le dos quand il s'agit de compensation."

Vendredi, un éleveur de visons a refusé de laisser les autorités entrer dans sa ferme pour abattre ses animaux, tandis que pendant le weekend, une poignée de manifestants a été évacuée devant deux élevages de visons.

Les scientifiques continuent de chercher comment le vison a été infecté par le Covid-19 et s'il peut le transmettre à l'homme. Certains ont pu contracter le virus par des travailleurs infectés. Mais les autorités néerlandaises affirment que des ouvriers agricoles ont aussi été contaminés par des visons malades.

Le Danemark est l'un des plus grands exportateurs de vison au monde et produit environ 17 millions de fourrures par an. La plupart des exportations sont destinées à la Chine et à Hong Kong.

En août dernier, cependant, les Pays-Bas ont voté l'arrêt obligatoire de l'élevage des visons en 2021, 3 ans plus tôt qu'envisagé, en raison justement du nombre croissant de cas d'infections au coronavirus dans les fermes d'élevage.