DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Séisme en mer Egée : à la recherche de survivants à Izmir

euronews_icons_loading
Séisme en mer Egée : à la recherche de survivants à Izmir
Tous droits réservés  Ali Aksoyer/DHA via AP
Taille du texte Aa Aa

Les secouristes s'activent à Izmir dans l'espoir de retrouver des survivants après le séisme de vendredi après-midi qui a aussi touché l'île grecque de Samos. Le bilan s'est alourdi à 39 morts.

Une adolescente sortie vivante des décombres ce samedi à Izmir : une victoire pour les secouristes qui travaillent d'arrache-pied après le puissant séisme qui a eu lieu vendredi après-midi en mer Egée, au sud-ouest de la troisième ville de Turquie. Quelques 6 000 sauveteurs sont mobilisés à la recherche de survivants dans les gravats des nombreux immeubles effondrés.

Le bilan provisoire fait état de 37 morts et plus de 800 blessés pour la Turquie. La Grèce voisine a également été touchée par le tremblement de terre dont la magnitude est évaluée à 7 sur l'échelle de Richter.

Nombreux immeubles effondrés à Izmir et Bayrakli

Les dégâts ont été particulièrement importants dans la localité de Bayrakli, au nord d'Izmir. Le président Recep Tayyip Erdogan a constaté l'étendue de la catastrophe assurant que "les habitations détruites seraient reconstruites le plus rapidement possible".

L'île grecque voisine de Samos a aussi été très touchée. Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis était sur place samedi après-midi. Deux personnes y ont été tuées et sept autres blessés.

La secousse a été si puissante qu'elle a été ressentie jusqu'à Istanbul et Athènes. Situées dans une des régions sismiques les plus actives au monde, Grèce et Turquie se sont dit prêtes à mettre de côté leurs tensions diplomatiques pour s'entraider.