PUBLICITÉ

La Suisse en alerte face à un Covid-19 plus agressif qu'en avril

Un malade du Covid-19 au CHU de Lausanne, le 17 septembre 2020
Un malade du Covid-19 au CHU de Lausanne, le 17 septembre 2020 Tous droits réservés Laurent Gillieron, AP
Tous droits réservés Laurent Gillieron, AP
Par euronews et AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A l'image de la majeure partie de la Suisse, où l'épidémie de Covid atteint une croissance exponentielle, les autorités de Gnève tirent la sonette d'alarme.

PUBLICITÉ

Les hôpitaux de Genève approchent du point de rupture. A l'image de la majeure partie de la Suisse, où l'épidémie de Covid atteint une croissance exponentielle, les autorités de la plus grande ville du pays tirent la sonnette d'alarme. Selon les conseils scientifiques du gouvernement, tous les lits de soins intensifs de la Suisse seront occupés d'ici la mi-novembre.

Le canton de Genève est en confinement depuis ce lundi, avec néanmoins les écoles qui restent ouvertes. La plupart des commerces et lieux culturels ou sportifs doivent rester fermés jusqu'au 29 novembre.

Avec 1 300 nouveaux cas quotidiens depuis le weekend dernier, soit 80% de plus en une semaine, la situation se détériore à présent plus vite que lors de la première vague en Suisse.

Dans le canton du Valais, le aux d'incidence est encore plus élevé qu'à Genève, avec 2 200 nouvelles infections pour 100 000 habitants. Et juste de l'autre côté de la frontière, la station italienne de ski Cervina a fermé ses portes juste après son weekend d'ouverture.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le lac Léman menacé par des températures élevées

La Suisse aussi va augmenter le budget de sa défense

Après le président Zelensky, plusieurs dirigeants européens sont attendus à Davos