DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : les pays européens se résignent à des reconfinements

euronews_icons_loading
Covid-19 : les pays européens se résignent à des reconfinements
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Face à la flambée des cas de Covid-19, de nombreux pays européens se résignent à des reconfinements ou d'autres mesures restrictives. Tour d'horizon.

Portugal

Au Portugal, ce lundi était une journée de deuil national en hommage aux victimes du Covid. Le nombre de contaminations quotidiennes a pour la première fois, dépassé la barre des 4000.

Le gouvernement a indiqué qu'il allait décréter l’état d’urgence sanitaire à partir de mercredi. Concrètement, près des trois-quarts des habitants seront confinés.

Grèce

En Grèce, le couvre-feu nocturne, qui n'était appliqué jusque-là que localement, est étendu à tout le territoire à compter de ce mardi.

La population de Thessalonique, la deuxième plus grande ville du pays, est désormais soumise à un confinement strict.

« Comme ce fut le cas pour le confinement général au printemps, le confinement local entraine l'obligation d'envoyer un SMS avant toute sortie, a expliqué le porte-parole du gouvernement grec_. Le couvre-feu nocturne signifie qu'entre 21h00 et 5h00 du matin, ne pourront circuler que ceux qui ont un motif professionnel ainsi les personnels de santé. »_

Allemagne

En Allemagne, les bars, les restaurants et toutes les institutions culturelles et sportives ont fermé leur porte ce lundi et ce, pour au moins un mois.

La chancelière a laissé entendre qu'il fallait se préparer à des fêtes de fin d'année en petit comité.

Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, le Premier ministre a justifié sa décision de reconfiner la population anglaise, lors d'une intervention ce lundi au Parlement.

« Les données évoluent et nous devons nous adapter », a-t-il dit. Les nouvelles restrictions doivent permettre de faire face à ce qu'il qualifie de « désastre médical et moral ».

Italie

Le Premier ministre italien a annoncé ce lundi de nouvelles restrictions : couvre-feu nocturne et limitations de voyage entre les régions.

Vague de contestation

Ces mesures restrictives liée à cette deuxième vague épidémique suscitent le mécontentement d'une partie de la population qui le fait savoir.

Des manifestations ont ainsi été organisées ces derniers jours en Italie, en Espagne et en France.