DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Liban, toujours attaché à l'initiative française pour reconstruire la politique du pays

euronews_icons_loading
L'émissaire français Patrick Durel et Michel Aoun
L'émissaire français Patrick Durel et Michel Aoun   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

La France a envoyé un émissaire pour une visite de deux jours au Liban, pays meurtri.

Le président libanais est "toujours attaché à l'initiative française" destinée à sortir le Liban de la crise économique et politique. Michel Aoun l'a redit à Patrick Durel, l'émissaire du président Macron. Patrick Durel doit rencontrer les les principaux ténors politiques du pays, à qui Emmanuel Macron avait donné un délai pour former un gouvernement de "mission".

La formation d'un gouvernement chargé de réformes structurelles aurait déclenché en échange une aide financière de la communauté internationale.

Au lieu de cela, le Liban peine à dépasser les divisions internes et le Premier ministre Saad Hariri, rappelé aux affaires, n'a pas encore formé ce gouvernement réclamé par la France.

Une conférence internationale de soutien au Liban devrait avoir lieu fin novembre. Son objectif : la reconstruction" du port et des quartiers de Beyrouth touchés par la double explosion, qui a fait plus de 200 morts et 6.500 blessés le 4 août dernier.