DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La France a dépassé le nombre d'hospitalisations record d'avril

euronews_icons_loading
Centre de tests PCR en Espagne
Centre de tests PCR en Espagne   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

L'Italie a atteint un nouveau record de près de 41 000 cas de coronavirus ce vendredi. La région de Campanie, où se trouve Naples, et la Toscane ont été placées en zones rouges. Le système de santé est soumis à une pression massive et au bord de l'effondrement, alertent les autorités locales.

Plus de 44 000 personnes sont mortes du coronavirus, et les médecins s'inquiètent.

"Si la courbe de la contagion continue comme ça, remarque Giuseppe Visone, médecin à l'hôpital Cardarelli de Naples, le nombre de patients va être hors de contrôle. Nous sommes donc soumis à un stress très élevé, on travaille sans s'arrêter, on ne compte plus nos heures. Par contre ce qui est remarquable à l'hôpital Cardarelli c'est qu'ils n'ont jamais refusé de patients".

La situation est alarmante aussi en Espagne, avec plus de 21 000 infections ce vendredi. Le pays a dépassé les 40 000 morts liés au covid-19, devenant le quatrième pays le plus touché après la Grande-Bretagne, la France et l'Italie.

La Grande-Bretagne où les files d'attente s'allongent devant les centres de test. Avec plus de 27 000 infections vendredi, contre 33 000 la veille, la progression du virus ralentit, une semaine après un nouveau confinement en Angleterre, mais les conseillers scientifiques avertissent que la levée des restrictions le 2 décembre, comme prévu, pourrait à nouveau accélérer la transmission du virus.

En France enfin le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation se stabilise, légèrement en dessous de 4 900. 32 676 personnes sont hospitalisées, c'est plus qu'au plus fort de la pandémie en avril.