DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Réussite pour SpaceX, échec pour Vega, les missions spatiales se suivent et ne se ressemblent pas

euronews_icons_loading
Réussite pour SpaceX, échec pour Vega, les missions spatiales se suivent et ne se ressemblent pas
Tous droits réservés  AP/AP
Taille du texte Aa Aa

Ils ont débarqué en laissant éclaté leur joie à bord de la Station spatiale internationale... Mission totalement réussie donc pour SpaceX.

Les trois astronautes américains Michael Hopkins, Victor Glover, Shannon Walker et un astronaute japonais Soichi Noguchi resteront six mois dans le laboratoire orbital, filant autour de la Terre à environ 400 kilomètres d'altitude.

Ils ont rejoint les deux Russes Sergueï Ryjikov et Sergueï Koud-Svertchkov ainsi que l'Américaine Kathleen Rubins arrivés à bord le 14 octobre dernier, après un record établi par Soyouz.

Michael Hopkins, commandant de la capsule Dragon :

"Ce fut un voyage incroyable. C'est vraiment incroyable, ça marque le début des missions opérationnelles de rotation d'équipes vers la Station spatiale internationale depuis les côtes de la Floride."

Le voyage de la capsule Dragon aura duré 27 heures. On est bien loin des trois petites heures qu'il a fallu au dernier vaisseau Soyouz pour rejoindre l'ISS. Mais ce vol de SpaceX, la compagnie d'Elon Musk, et de la NASA marque la fin de la dépendance de l'agence aérospatiale américaine vis-à-vis de la Russie, qui dominait l'accès à la Station spatiale internationale depuis 2011.

L'échec de Vega

Les Européens par contre ont enregistré un échec. Partie du centre spatiale de Kourou, en Guyane, la fusée "Vega" de l'Agence spatiale européenne transportant les satellites espagnol "Ingenio" et français "Taranis" a dévié de sa trajectoire prévue, huit minutes seulement après le décollage.

La mission a été perdue. Les deux satellites devaient respectivement observer la Terre et les orages.