DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Haut-Karabakh : l'Azerbaïdjan reprend le district d'Aghdam

euronews_icons_loading
Haut-Karabakh : l'Azerbaïdjan reprend le district d'Aghdam
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Les troupes de l'Azerbaïdjan ont pris possession du district d'Aghdam ce vendredi. C'est le premier des trois territoires rétrocédés à Bakou selon l'accord de cessez-le-feu sur le Haut-Karabakh.

Sur le bord de la route, quelques personnes saluent l'arrivée des militaires azerbaïdjanais. Mais la majorité des Arméniens qui vivaient dans la région ont fui ces derniers jours le district d'Aghdam, rétrocédé à Bakou ce vendredi. Dans la ville d'Aghdam, avant de partir, les militaires arméniens ont détruit au bulldozer et brûlé leur quartier général local.

D'ici le 1er décembre prochain, les forces de Bakou vont également récupérer les districts de Kalbajar et de Latchin. Ces régions, conquises il y a trente ans par l'Arménie lors d'un précédent conflit, constituaient un glacis de sécurité pour le Haut-Karabakh. La République autoproclamée continue néanmoins d'exister, même si elle a subi d'importantes pertes territoriales.

L'accord négocié sous l'égide de Moscou et qui a mis fin à six semaines de combats, prévoit également le déploiement de 2 000 forces de maintien de la paix russe. En revanche, il ne mentionne pas la reprise de négociations sur le statut de la région, une question qui empoisonne les relations entre les deux voisins depuis des décennies.

En Arménie, cet accord est vécu comme une cuisante défaite. L'opposition réclame la démission du Premier ministre Nikol Pachinian. Ce dernier exclut tout départ. Il vient en revanche de remplacer son ministre de la défense.