DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Mémo de Vie", un outil intime pour aider les victimes de violences conjugales

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
mémo de vie, outil de France Victimes
mémo de vie, outil de France Victimes   -   Tous droits réservés  Cleared
Taille du texte Aa Aa

Comment mieux protéger les citoyens français face aux violences conjugales : des faits dont les victimes sont en priorité des femmes. La fédération France Victimes lance "Mémo de vie", une plateforme pour aider les victimes à sortir de la violence. “Mémo de Vie” ne nécessite pas de téléchargement. Elle est disponible aussi bien sur ordinateur que tablette ou téléphone et accessible sans connexion. Pour assurer la sécurité des utilisateurs un bouton d’urgence est prévu à toutes les pages pour permettre de quitter rapidement le site. Les victimes peuvent y trouver des informations générales pour être aider, mais aussi se constituer un dossier personnel, une sorte de journal intime :

"Les victimes vont pouvoir raconter ce qu'elles vivent au quotidien et l'illustrer avec une photo des violences subies, un audio parce que c'est difficile d'écrire quand on est sous le choc, explique Olivia Mons, directrice de la communication France Victimes. Ca va être sécurisé dans un espace de stockage où elles vont pouvoir regrouper les documents importants de leur vie, leur carte d'identité, leurs certificats médicaux, ou un dépôt de plainte, une main courante, tout ce qui leur sera utile quand elles voudront sortir des violences."

Le dispositif existe déjà en Australie. Il y a juste un an, le gouvernement français avait lancé un Grenelle contre les violences conjugales. En 2019, 173 décès consécutifs à des violences dans le couple ont été enregistrés par les services de police et les unités de gendarmerie. 84% des victimes étaient des femmes.