DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parlement européen défend un "droit à la réparation"

Par Ana LAZARO  & Euronews
euronews_icons_loading
Les téléphones portables sont souvent jetés avant d'être réparés
Les téléphones portables sont souvent jetés avant d'être réparés   -   Tous droits réservés  Geert Vanden Wijngaert/AP
Taille du texte Aa Aa

Une fois cassés, les appareils électroniques terminent souvent à la poubelle. La possibilité de réparer semble parfois très difficile ou trop coûteuse. Le Parlement européen a donc adopté un rapport afin de rendre les réparations rentables et d'en faire la première option proposée aux consommateurs.

Malgré des obstacles politiques et de nombreux amendements le texte a finalement été approuvé par les eurodéputés. Selon un sondage Eurobaromètre, 8 personnes sur 10 en Europe pensent qu'il faudrait obliger les fabricants à faciliter la réparation d'appareils électroniques. De nombreux techniciens en magasins estiment que tout peut être réparé mais souvent les entreprises rendent cette option plus difficile.

Pour les militants de l'environnement c'est un pas dans la bonne direction. "On voit que le Parlement européen a tenu sa réputation de défenseur des droits des consommateurs et de l'environnement", se félicite Chloé Mikolajczak de l'organisation Right to Repair Europe.

Le texte demande l'indication obligatoire du temps de vie estimé d'un produit et des informations afin de pouvoir le réparer. Le Parlement suggère aussi de mettre un terme à ce que l'institution appelle l'obsolescence prématurée .Cette dénomination, à ne pas confondre avec l'obsolescence programmée, a pour objectif de faciliter les procédures devant la justice. La balle est maintenant dans le camp de la Commission européenne qui doit élaborer des propositions sur cette question.