EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

À Londres, les tailleurs se mettent aux nouvelles technologies pour sauver les enseignes

À Londres, les tailleurs se mettent aux nouvelles technologies pour sauver les enseignes
Tous droits réservés Sang Tan/AP
Tous droits réservés Sang Tan/AP
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Chez Huntsman & Sons, un robot téléguidé fait le lien avec les clients en Corée du Sud.

PUBLICITÉ

Comme tous les commerces, les tailleurs britanniques n'ont pas été épargnés par la crise dans le sillage de la pandémie. Situé dans un quartier chic de Londres, Huntsman & Sons finira l'année avec un chiffre d'affaires en baisse de 65 %.

« Dans notre comptabilité, la chute à partir du 23 mars a été instantannée, reconnaît Taj Phull, le responsable des ventes. C'est comme si l'on avait éteint les lumières. »

La maison a beau avoir 171 ans, elle n'a pas hésité à faire appel aux technologies de pointe pour sauver son enseigne. Grâce à un robot téléguidé depuis la boutique de Londres pour accompagner le processus pas à pas, les mesures d'un client sont prises en Corée du Sud.

« Ce qui est très utile, encore plus utile que d'être sur place, c'est d'avoir des captures d'écran de ce que vous voyez, explique Dario Carnera, tailleur en chef. Au lieu d'essayer de vous souvenir, vous avez une image à disposition. »

Pour un costume sur mesure, il faut normalement plusieurs essayages et ajustements. Ce procédé permet de satisfaire la commande du client plus rapidement, sans changer de continent.

« Si par exemple vous vous trouvez à Séoul, nous viendrions quatre fois par an. Avec le robot, si le client a besoin d'un costume pour une occasion spéciale, plutôt que d'attendre un prochain déplacement, nous pouvons nous organiser pour prendre rendez-vous immédiatement ou presque », assure Dario Carnera.

Pour l'heure, le service est uniquement disponible entre Séoul et Londres, mais ce tailleur espère se connecter prochainement avec Pékin, Hong Kong ou Singapour. En temps de Covid, même les traditions plus immuables doivent s'adapter.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

COVID-19 : Rishi Sunak défend son action et relativise son rôle

Vladimir Poutine en visite au Viêt Nam

L’Italie en passe de négocier un nouvel ajustement budgétaire avec l’Union européenne