DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un avion russe dessine un pénis dans le ciel pour soutenir un footballeur

Access to the comments Discussion
Par Vincent Coste
Archives : un Boeing 737-800 de Pobeda, le 30 août 2015 à l'Aéroport international de Vnoukovo près de Moscou
Archives : un Boeing 737-800 de Pobeda, le 30 août 2015 à l'Aéroport international de Vnoukovo près de Moscou   -   Tous droits réservés  Anna Zvereva / CC BY-SA 2.   -   Flickr
Taille du texte Aa Aa

Une histoire de septième ciel qui n'en fini pas de faire des vagues en Russie. Le 11 novembre dernier, les pilotes d'un Boeing 737-800 de la compagnie russe à bas coût Pobeda ont protesté, d'une façon bien particulière, contre l'éviction d'Artem Dzyuba de la Sbornaïa, l'équipe de Russie de football. Le commandant et son second ont en effet dérouté leur avion de sa trajectoire prévue pour apporter leur soutien au capitaine de la sélection russe. Aux commandes, ils ont ainsi réalisé une série de manœuvres pour donner la forme d'un pénis à la trace de leur plan de vol.

Voici donc ce pénis réalisé dans l'espace aérien russe le 11 décembre dernier

Mais pourquoi ce symbole phallique ? L'explication est toute simple : une vidéo d'Artem Dzyuba a fuité le 8 novembre dernier sur les réseaux sociaux. Vidéo dans laquelle celui qui est aussi le capitaine du Zénith Saint-Pétersbourg est en train de se masturber. C'est pour cette raison que Dzyuba, qui a acquis le statut de héros national après le beau parcours à domicile de son équipe lors de la Coupe du monde 2018, a été mis à pied.

Cette décision a provoqué une onde de choc, personnalités et anonymes ont dénoncé la décision du sélectionneur russe. Nos deux pilotes se sont donc joints à ce vent de colère en utilisant leur outil de travail.

Pour les 100 passagers du vol DP407 qui avaient quitté le 11 novembre dernier Moscou à 13h16, l'affaire s'est soldée par un retard de 20 minutes à l'arrivée à Ekaterinbourg, en Sibérie. La fameuse "manœuvre pénis" qui apparaît sur l'enregistrement des détails de vol comme sur un écran magique aurait, elle, duré une trentaine de minutes selon le contrôle aérien russe.

Quelques jours après, ce phallus dessiné dans les cieux au-dessus de la ville de Neftekamsk, en Oural, est remonté aux oreilles et aux yeux d'un responsable de l’Agence fédérale des transports aériens de Russie. Il a estimé que les coups de manche des pilotes ont représenté "un grand danger", car le trafic aérien dans cette zone était dense. Une enquête a été ouverte et les deux pilotes devraient recevoir une sanction.

Ce mardi 8 décembre, l'affaire a connu un nouveau développement lors d'une réunion du conseil d'administration de Pobeda, qui appartient à 100% à Aeroflot, la plus grande compagnie aérienne russe. Le directeur de la compagnie Andrey Kalmykov a été réprimandé par le conseil et l'un de ses adjoints a été licencié, selon la chaîne d'information russe РБК qui ajoute que cette information a été confirmée par un porte-parole d'Aeroflot.

Rassemblement de soutien à Artem Dzyuba organisé le 12 novembre à Moscou

Quant à la Sbornaïa, sa dernier sortie, sans son emblématique capitaine, s'est conclue par une cinglante défaite 5 à 0. C'était face à la Serbie le 18 novembre dernier. Pour l'heure, rien n'indique qu'Artem Dzyuba va être réintégré à la sélection russe. D'ici là, ses supporteurs vont-ils trouver d'autres moyens d'afficher leur mécontentement ?

Sources additionnelles • Rédaction russe d'euronews