PUBLICITÉ

Le pilote, seul survivant du crash d'hélicoptère qui a fait 5 morts en Savoie

La base aéronautique d'Albertville en Savoie
La base aéronautique d'Albertville en Savoie Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Transporté en état d'urgence absolue à Grenoble, le pilote est le seul survivant du crash d'hélicoptère qui a fait 5 morts en Savoie : c'est lui qui a donné l'alerte. L'équipe de secouristes en montagne s'est écrasée à 1800m d'altitude mardi soir vers Albertville.

PUBLICITÉ

Il n'y a qu'un seul survivant, le pilote, grièvement blessé, dans le crash qui a eu lieu hier en début de soirée en Savoie. Un hélicoptère de secours en montagne s'est écrasé pour des raisons encore inconnues à 1.800 mètres d'altitude. Sur les six personnes à bord, cinq ont perdu la vie.

Selon la gendarmerie,  l'accident a eu lieu sur une façade boisée et enneigée de la commune de Bonvillard, à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest d'Albertville, alors que les conditions météorologiques étaient difficiles.

L'hélicoptère, un Airbus EC135 de la compagnie privée Service aérien français, s'est écrasé avec à son bord quatre de ses employés et deux secouristes de la CRS Alpes, qui effectuaient une mission d'entraînement de secours en montagne.

Le pilote qui a pu donner l'alerte a dû être transporté à pied dans des conditions périlleuses. En état d'urgence absolue, il a été porté par des militaires avant d'être acheminé par voie terrestre au CHU de Grenoble.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements

No Comment : 79e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe