DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Climat : cinq ans après l'Accord de Paris, la France peine à respecter ses engagements

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy
euronews_icons_loading
Une manifestation en France en 2019
Une manifestation en France en 2019   -   Tous droits réservés  Francois Mori/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

C'était il y a tout juste cinq ans : le 12 décembre 2015, 197 pays signaient l’Accord de Paris sur le Climat. Un accord international historique visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter les impacts des changements climatiques.

Chaque pays signataire avait pris des engagements : l'Union européenne, dont la France, s'était ainsi engagée à réduire de 40% ses émissions de CO2 à l'horizon 2030 et à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. L'objectif général de l'Accord de Paris étant de limiter le réchauffement de la planète à 2 voire 1,5 degrés en 2100.

Or, depuis cinq ans, la France, comme de nombreux pays, peine à respecter ses engagements. Si ses émissions de CO2 sont orientées à la baisse depuis 20 ans, le pays n'est toujours pas rentré dans les clous de l'Accord de Paris. En 2019, selon les données de l'observatoire climat-énergie, la France a émis 414 millions de tonnes équivalent C02, en hausse de 2,7% par rapport à ses objecti**fs** sur cette année.

Observatoire Climat-Energie
Les émissions de CO2 en FranceObservatoire Climat-Energie

Parmi les secteurs les plus plus émetteurs de CO2, il y a d'abord celui des transports, nettement le plus polluant, l'agriculture, l'industrie ou le bâtiment.

La France doit donc intensifier ses efforts si elle veut atteindre en 2030 ses objectifs pris lors de l'Accord de Paris. Pour en en parler, entretien avecPierre Cannet, directeur du Plaidoyer au WWF.

AP Photo
Pierre Cannet, WWFAP Photo