L'Autriche saisit des armes et des munitions destinées à une milice d'extrême droite allemande

L'Autriche saisit des armes et des munitions destinées à une milice d'extrême droite allemande
Tous droits réservés ATORF via EVN
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cinq suspects ont été arrêtés en Autriche, dont un homme de 53 ans déjà connu des autorités pour ses activités extrémistes.

PUBLICITÉ

70 armes à feu automatiques et semi-automatiques, des grenades et des explosifs et près de 100 000 munitions. Voici ce qu'a saisi la police autrichienne lors de plusieurs perquisitions cette semaine.

Selon Karl Nehammer, le ministre autrichien de l'Intérieur, cet impressionnant attirail était destiné à des militants d'extrême droite en Allemagne, avec pour objectif "de créer une milice armée".

Cinq suspects ont été arrêtés en Autriche, dont un homme de 53 ans déjà connu des autorités pour ses activités extrémistes. L'enquête a été menée conjointement avec les services d'enquêtes criminelles de l'État en Bavière et en Rhénanie du Nord-Westphalie. Deux autres personnes ont arrêtées dans le sud de l'Allemagne.

"Pour nous, qui sommes responsables de la sécurité de notre pays, peu importe d'où provient la menace, si elle est motivée par la religion, la politique ou d'autres motifs. Nous protégerons notre liberté et notre démocratie", a déclaré en conférence de presse Karl Nehammer.

Une cargaison de drogue en provenance d'Allemagne avait conduit la police vers le réseau en octobre. Selon Michael Mimra, directeur adjoint du LKA de Vienne, les recettes ont été utilisées pour acheter les armes trouvées, qui étaient destinées à l'Allemagne. Le principal suspect aurait mis en place le commerce avec plusieurs complices.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Serbie : deux personnes arrêtées pour le meurtre d'une enfant disparue

En Finlande, un enfant tué dans une fusillade dans une école, un suspect âgé de 12 ans interpellé

Haïti : de nouveaux affrontements entre gangs et police