DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le lourd impact économique du Covid-19, selon la Banque de France

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Mobilsation du secteur de l'hotellerie-restauration ce lundi à Paris avec un mot d'ordre : "Laissez-Nous Travailler".
Mobilsation du secteur de l'hotellerie-restauration ce lundi à Paris avec un mot d'ordre : "Laissez-Nous Travailler".   -   Tous droits réservés  ALAIN JOCARD/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Des patrons de bars, de restaurants et d'hotels qui réclament de pouvoir travailler. C'était ce lundi à Paris.

Le secteur de l'hotellerie-restauration est particulièrement impacté par la crise sanitaire et les mesures de confinement.

Ces manifestants comptaient pouvoir rouvrir pour les fêtes de fin d'année, période traditionnellement faste pour eux. Mais leur espoir a été douché par les annonces gouvernementales : pas de réouverture avant le 20 janvier !

Au delà de cette activité commerciale paralysée, c'est toute l'économie française qui pâtit durablement de la crise du coronavirus.

Sur l'ensemble de l'année, le PIB s'est contracté de 9%, selon les chiffres publiés ce lundi par la Banque de France.

L'an prochain, la croissance économique devrait tourner autour de 5%. Ce chiffre se table sur l'absence de nouvelles vagues épidémiques.

Effacer les effets de la crise, cela prendra du temps, plus de temps que prévu, prédisent les experts de la Banque de France. En témoignent les chiffres de l'emploi.

Le taux de chômage qui a fortement augmenté en 2020 pourrait encore augmenter l'an prochain (10,4% de la population active), avant de redescendre un peu en 2022.

Les autorités comptent évidemment sur la généralisation des vaccins dans l'année qui vient.

Mais d'ici là, les restrictions sanitaires risquent de rester de mise, ralentissant les perspectives d'une reprise économique.