DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sans clients à cause du confinement, une brasserie berlinoise accueille des personnes sans abris

euronews_icons_loading
Kate Brady, Euronews
Kate Brady, Euronews   -   Tous droits réservés  La brasserie Hofbräuhaus Berlin offre des repas aux sans abris de la ville.
Taille du texte Aa Aa

À une semaine de Noël, la brasserie Hofbräuhaus Berlin accueille d'ordinaire de nombreuses soirées d'entreprise. Mais cette année, les choses sont bien différentes, en raison du confinement imposé en Allemagne depuis mercredi.

La brasserie a donc décidé d'ouvrir ses portes aux sans abris de la capitale. Selon les estimations, 650 000 personnes seraient SDF en Allemagne. 50 000 d'entre elles dormiraient dans la rue, dont 2 000, rien qu'à Berlin.

Suffisamment grand pour assurer la distanciation sociale, le Hofbräuhaus Berlin offre donc à ces personnes vulnérables un repas - pris en charge par l'État allemand - et surtout, un peu de chaleur et de convivialité en cette période de fêtes, où l'isolement se fait d'autant plus ressentir.

"Les gens sont invités à passer du temps ici, explique Björn Schwarz, le directeur de la brasserie. Il y a aussi des choses à lire et il y a un service de conseil social. Ils peuvent aussi simplement se reposer, souffler. Nous offrons donc un peu plus que de simples repas. "

Des espaces plus nécessaires que jamais

Les repas sont servis tous les jours entre 10h et 16h. Au menu, une cuisine bavaroise traditionnelle : de la saucisse Bratwurst avec des pommes de terre, et une tranche de strudel aux pommes pour le dessert.

En raison de la pandémie de Covid-19, les espaces d’accueil comme celui-ci sont devenus plus difficiles à trouver, alors qu'ils sont plus nécessaires que jamais, comme le souligne la sénatrice de Berlin pour l'intégration, le travail et la protection sociale, Elke Breitenbach.

"Les gens qui vivent dans la rue sont dans une situation beaucoup plus précaire qu'avant. Ils peuvent difficilement trouver des sources de revenus parce que tous les autres Berlinois restent chez eux, constate-t-elle. Nous devons donc nous assurer qu'il y ait des endroits où ils peuvent aller, où leur santé et leur vie sont également protégées. C'est aussi notre responsabilité. "

Les projets comme celui-ci ne sont en aucun cas une solution à long terme, mais dans cet hiver si inhabituel, ils peuvent au moins venir en aide à quelques personnes, et contribuer à faire en sorte qu'aucun Berlinois n'ait faim à Noël.