DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Europe valide le vaccin Pfizer-BioNTech, vers un début des vaccinations la semaine prochaine

euronews_icons_loading
L'Agence Européenne des Médicaments, dont les locaux sont à Amsterdam
L'Agence Européenne des Médicaments, dont les locaux sont à Amsterdam   -   Tous droits réservés  Peter Dejong/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les campagnes européennes de vaccination contre le Covid-19 vont pouvoir commencer. l'Agence Européenne des Médicaments (AEM) vient de donner son feu vert pour la distribution du premier vaccin demandé par les Vingt-Sept, celui de Pfizer-BioNTech.

Le régulateur européen avait avancé sa décision de huit jours, cédant à la pression de plusieurs pays de l'Union européenne pour une autorisation rapide, alors que des pays comme le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont déjà donné leur approbation d'urgence au vaccin.

De son côté, la présidente de la Commission européenne propose de commencer la vaccination dès la semaine prochaine : "La vaccination peut commencer en même temps que les journées de vaccination de l'Union européenne, les 27, 28 et 29 décembre. C'est une très bonne façon de terminer cette année difficile et de commencer enfin à tourner la page sur le Covid-19".

"Nous nous tenons prêt à commencer la livraison des premières doses de vaccins dès que nous aurons eu le feu vert de l'Union Européenne", a affirmé le président de l'allemand BioN'tech Ugur Sahin, dans un communiqué.

Aucune preuve que le vaccin Pfizer ne sera pas efficace contre la nouvelle variante du virus
Agence Européenne des Médicaments

Concernant cette nouvelle variante du virus qui inquiète tant, l'AEM se veut rassurante et déclare ce lundi qu'elle ne dispose d'"aucune preuve que le vaccin Pfizer ne sera pas efficace contre la nouvelle variante du virus".

L'agence a mené un dit "examen continu" des données issues d'analyses de laboratoires et d'essais cliniques. En temps normal, l'agence n'examine les données qu'une fois qu'elles ont toutes été collectées.

L'AEM doit rendre le 6 janvier une autre décision sur le vaccin concurrent, celui du laboratoire Moderna.