EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : crainte d’un reconfinement au Portugal, l’Albanie vaccine

Covid-19 : crainte d’un reconfinement au Portugal, l’Albanie vaccine
Tous droits réservés LM Otero/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés LM Otero/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plusieurs pays européens ont lancé leur campagne de vaccination contre le Covid-19 alors que le virus circule activement après les festivités de Noël.

PUBLICITÉ

République d’Irlande :

Début décembre la République d'Irlande s'était réveillée après six mois de confinement et affichait le taux de contamination au coronavirus le plus bas de l'Union européenne. Mais les choses ont bien changé. Depuis mi-décembre le virus circule de nouveau à travers tout le pays.

Les festivités de Noël, l'ouverture des restaurants et des pubs et le nouveau variant du virus plus transmissible contribuent à la flambée de la contamination. Les chiffres montrent désormais que l'Irlande a le plus grand nombre de nouveaux cas de Covid au monde par million d'habitants.

Le nombre d'hospitalisations suit la même trajectoire. Cela se traduit par plus de restrictions comme le port du masque imposé par le Premier ministre lors de tous les déplacements. Certains décrivent la pression sur les hôpitaux irlandais comme une "vraie urgence nationale".

Royaume-Uni :

Pendant ce temps, à quelques kilomètres de là, l'Angleterre a annoncé un déploiement massif des centres de vaccination à travers le pays, dans l'espoir qu'à la fin du mois tout le monde vive à moins de 10 kilomètres d'un centre. Avec la flambée des cas au Royaume-Uni, le ministre de britannique de la Santé a supplié la population de suivre les consignes pendant le déploiement de la vaccination. "Pendant que ce travail crucial a lieu, chacun de nous doit continuer à lutter contre ce virus en suivant les règles établies. S'il vous plaît, faites votre part d'effort et aidez nous à ce que le système de santé reste fort pendant que nous retroussons nos manches et faisons de ce plan une réalité. Donc s'il vous plaît restez chez vous pour protéger notre système de santé et sauvez des vies", a déclaré Matt Hancock, secrétaire d’état britannique à la Santé.

Albanie :

L'Albanie a elle aussi commencé sa campagne de vaccination. C'est le Premier ministre Edi Rama qui a été l'un des premiers à recevoir une injection. Lui qui a reproché à l'Union européenne d'avoir abandonné les Balkans dans ses efforts de vaccination, s'est finalement félicité que son pays ait assuré seule sa propre provision de vaccins. Il s'est dit soulagé d'un lourd fardeau, celui d'être le dernier pays de la région à proposer la vaccination. "Nous sommes soulagé d'un lourd fardeau, le fardeau de la responsabilité de ne pas infliger aux Albanais d'être les derniers dans la queue", a déclaré Edi Rama, Premier ministre albanais.

Portugal :

Et comme beaucoup d'autres pays européens, le Portugal semble se diriger vers un autre confinement alors que l'augmentation des cas d'infection pèse sur son personnel hospitalier. Le président sortant du pays, Marcelo Rebelo de Sousa a été testé positif au Covid-19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'un des principaux hôpitaux de Gaza reprend en partie ses activités

L'OMS fournit toujours de l'aide aux hôpitaux de Gaza

La cyberintimidation augmente en Europe chez les enfants