EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Privé de vent dans l'Atlantique Sud, Yannick Bestaven a perdu la tête du Vendée Globe

Yannick Bestaven
Yannick Bestaven Tous droits réservés Vendée Globe
Tous droits réservés Vendée Globe
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Français Charlie Dalin (Apivia) a pris les commandes de la course après avoir rattrapé son retard sur son compatriote Yannick Bestaven.

PUBLICITÉ

Coup de théâtre en tête du Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire. Le Français Charlie Dalin (Apivia) a pris les commandes de la course après avoir rattrapé son retard sur son compatriote Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) qui comptait pourtant la semaine dernière plus de 700 kilomètres d’avance sur ses poursuivants avant d’être considérablement freiné par l’absence de vent dans l’Atlantique Sud. Le navigateur était particulièrement abattu.

Parti il y a plus de deux mois des Sables-d’Olonne, en France, le groupe de tête navigue actuellement au large du Brésil. L’absence de vent a créé un regroupement. A 14 heures ce mardi, Charlie Dalin n’avait que huit kilomètres d’avance sur Yannick Bestaven.

euronews
Carte du Vendée Globeeuronews

Les skippers espèrent profiter des alizées, ces vents réguliers des régions intertropicales, pour reprendre de la vitesse et avancer vers les Sables-d'Olonne. L’arrivée est prévue d’ici deux semaines.

Sur les 33 participants au départ, 26 sont encore en lice dont certains viennent de dépasser le mythique Cap Horn.

Sources additionnelles • Vendée Globe

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Route du Rhum : Thomas Ruyant s'impose dans la classe Imoca

Voile : Charles Caudrelier vainqueur de la Route du Rhum 2022

Voile : drames et légendes de la Route du Rhum