EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'Inde lance sa méga-campagne de vaccination contre le Covid-19

L'Inde lance sa méga-campagne de vaccination contre le Covid-19
Tous droits réservés Dar Yasin/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Dar Yasin/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Stephane HamalianEuronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

#COVID19 | Alors que l'Inde lance sa méga-campagne de vaccination, la Chine constate une résurgence des infections.

PUBLICITÉ

L'une des plus grandes campagnes de vaccination au monde contre le Covid-19 a débuté ce samedi en Inde, qui prévoit d'immuniser 300 millions de personnes d'ici juillet.

Dans le deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard d'habitants, les 30 millions de personnels soignants et les plus exposés à la maladie doivent être les premiers à recevoir le vaccin, suivis par environ 270 millions de personnes de plus de 50 ans ou présentant un état de grande vulnérabilité face au coronavirus.

Les vaccins du britannique Astrazeneca et le Covaxin développé par l'Inde doivent être administrés à la population.

Variants : responsabilité commune selon l'OMS

D'après Michael Ryan, directeur exécutif des programmes d'urgence de l'OMS, l'apparition de variants inquiétants est aussi "à cause de ce nous n'avons pas fait".

"Nous devons être capables d'accepter notre part, individuellement et en tant que communautés, en tant que gouvernements, notre part de responsabilité dans ce virus qui échappe à tout contrôle" a-t-il affirmé, pointant du doigt des comportements humains qui ont fait grimpé le nombre de cas dans le monde.

Résurgence en Chine

Alors que des experts de l'OMS sont en Chine pour étudier l'origine de la pandémie, le pays a placé en quarantaine forcée 20 000 habitants de zones rurales du Hebei (Nord) dans un foyer de Covid-19, selon un média d'Etat.

Le pays, qui a annoncé vendredi un nombre de nouveaux malades jamais vu depuis mars, reste toutefois serein : il a largement enrayé l'épidémie depuis le printemps, grâce à des dépistages massifs, à des confinements, à la filtration des voyageurs provenant de l'étranger ou encore au suivi des déplacements.

Le ministère chinois de la Santé a fait état vendredi de 144 nouveaux malades du Covid-19. Comparé à l'Europe ou aux Etats-Unis, le chiffre est extrêmement bas. Mais il n'était plus aussi élevé en Chine depuis le 2 mars 2020.

Cette petite résurgence épidémique semble être le résultat d'une circulation du virus dans les zones rurales de certaines grandes villes, notamment de Shijiazhuang, le chef-lieu provincial et épicentre du nouveau foyer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : rebond épidémique, l'OMS appelle à la vigilance

L'OMS lève l'alerte maximale sur la pandémie de Covid-19

Origine du Covid : l'OMS assure que Pékin dispose de plus de données, la Chine dément