This content is not available in your region

Le poids du charbon dans la transition climatique de la Pologne

Access to the comments Discussion
Par Bryan Carter
euronews_icons_loading
Le poids du charbon dans la transition climatique de la Pologne
Tous droits réservés  Euronews

L’or noir ou l’or gris. C’est ainsi que l’on surnomme le charbon en Silésie. Les mines ont dessiné le paysage et façonné la culture de cette région polonaise. Ces gisements font du pays le principal producteur de charbon de l’Union européenne. 500 000 emplois dépendent de cette industrie, dont 80 000 mineurs.

Depuis 10 ans Marcin Lichota descend à plusieurs dizaines de mètres de profondeur pour extraire cette énergie fossile. Mais comme beaucoup de ses collègues il est inquiet pour son avenir. Le gouvernement polonais s’engage à fermer toutes les mines du pays d’ici 2049. "_Tout le monde a peur et se demande s’il pourra travailler jusqu’à la retraite. Une réorientation sera difficile. Tout le monde veut travailler avec un sentiment de sécurité pour pouvoir faire des plans, construire l’aveni_r", explique le mineur.

Czarek Sokolowski/AP
Le charbon reste une ressource énergétique essentielle en PologneCzarek Sokolowski/AP

L’Union européenne demande à Varsovie de tourner rapidement la page du charbon. Cette pression pourrait s’intensifier avec l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche. Le prochain président américain entend défendre une politique plus environnementale que son prédécesseur.

Pour les syndicats de mineurs en Pologne, le départ de Donald Trump, et avec lui son engagement en faveur du charbon, est davantage symbolique. "Ni Donald Trump ni Joe Biden ne pourront changer les objectifs de l’Union européenne à savoir réduire d’ici 2030 de 55% les émissions de CO2 et d’atteindre en 2050 la neutralité carbone", précise Bogusław Hutek, président de la section minière du syndicat Solidarnosc.

La dépendance polonaise au charbon a un coût. Les usines génèrent 75% de l’électricité produite dans le pays. La ressource est aussi employée pour le chauffage ce qui entraine une pollution atmosphérique et une dégradation de l’environnement. 33 des 50 villes les plus polluées dans l’UE sont en Pologne. Les militants écologistes comptent sur la nouvelle équipe présidentielle américaine pour aider le pays dans sa transition.

Pour les spécialistes en relations internationales, l’influence de Joe Biden sur la politique polonaise dépendra surtout de sa capacité à collaborer avec le parti ultraconservateur Droit et justice actuellement au pouvoir. Le futur président américain accuse le gouvernement de saper l’Etat de droit. "Au début ils utiliseront peut-être les canaux diplomatiques pour influencer le gouvernement polonais. Mais si cela ne marche pas ils prendront la parole publiquement pour mettre la pression", prédit Tomasz Pugacewicz, professeur en relations internationales à l’université Jagiellonian.

Les Etats-Unis ont un intérêt à voir Varsovie sortir du charbon. La Pologne veut développer une production d’énergie nucléaire à partir de technologies américaines. Ce projet, combiné aux objectifs climatiques européens, devraient entrainer d’ici la moitié du siècle la fin du l’industrie polonaise du charbon. Le cœur de cette transition sera la compensation des milliers d’emplois ainsi détruits pour réussir la transition énergétique.

Journaliste • Grégoire Lory