EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : des bilans record en Europe

Centre de vaccination, Bucarest, Roumanie, janvier 2021.
Centre de vaccination, Bucarest, Roumanie, janvier 2021. Tous droits réservés Andreea Alexandru/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Andreea Alexandru/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Royaume-Uni et le Portugal ont enregistré leur plus lourd bilan quotidien depuis le début de la pandémie.

PUBLICITÉ

C'est un sombre record qui vient encore d'être battu au Royaume-Uni, confronté à un variant particulièrement contagieux du Covid-19. Plus de 1 800 décès liés à cette maladie ont été enregistrés sur le territoire, au cours des dernières 24 heures, au lendemain d'un bilan quotidien déjà inédit. Des chiffres qui portent à plus de 93 200 morts le bilan de la pandémie, le plus lourd d'Europe.

Du jamais vu également au Portugal, avec 219 morts par jour, et des contaminations en hausse de 

50 % par rapport à la veille. Face à la progression fulgurante du coronavirus, les autorités ont décidé de lancer des campagnes de dépistages massifs dans les écoles dans les zones les plus touchées, à grand renfort de tests antigéniques.

Des centaines d'élèves et leurs enseignants se prêtent aussi à ces tests rapides, en Belgique : tous viennent de l'une des deux écoles où le variant britannique a été décelé, dans le nord du pays. 600 personnes devaient ainsi être dépistées, pour tenter de contenir sa propagation. Des mesures identiques ont été prises pour l'autre établissement concerné, qui a aussi été fermé. Aux Pays-Bas, l'exécutif a opté pour la première fois pour la mise en place d'un couvre-feu.

Enfin en France, la campagne de vaccination se poursuit, avec l'ouverture de centres supplémentaires, mais aussi un bus, qui va sillonner les routes des environs de Reims jusqu'au mois de mars. L'objectif, aller à la rencontre des patients en zone rurale, dans le nord-est de l'hexagone, alors que l'Assemblée nationale a voté ce mercredi le prolongement de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : un championnat mondial de course d'escargot en Angleterre

Aux Pays-Bas, plongée au cœur d'un système de soins innovant

Royaume-Uni : le vote pour les élections générales est en cours