This content is not available in your region

A Berlin, le business florissant du dépistage rapide du Covid-19

Access to the comments Discussion
Par Kate Brady
euronews_icons_loading
A Berlin, le business florissant du dépistage rapide du Covid-19
Tous droits réservés  I test Covid

Les centres privés de tests rapides pour le Covid-19 se multiplient à Berlin. Certains s'inquiètent du manque de contrôle de ces lieux de dépistage. Reportage de notre correspondante Kate Brady.

Ils fleurissent un peu partout dans la capitale allemande, près des sex-club ou devant les églises, ou encore sur les plages en bord de lac. Les centres privés proposant un dépistage du Covid-19 sont de plus en plus nombreux. Les tests antigéniques coûtent entre 25 et 80 euros. Le résultat est obtenu au bout de 15 à 30 minutes, et leur taux de sensibilité atteint 97%.

Au final, outre l'enjeu sanitaire, certains peuvent faire des affaires. C'est le cas de Benjamin Förckensperger. Il gagnait de l'argent grâce au e-sport, avant d'ouvrir un centre de dépistage. Il en a eu l'idée, après que sa famille touchée par le coronavirus a eu beaucoup de mal à trouver des tests. Il s'est associé à un médecin hospitalier. Aujourd'hui, il s'inquiète des dérives possibles.

"Il est possible de gagner beaucoup d'argent"

"Quand vous faites les choses correctement, que vous suivez les règles et que vous vous en tenez aux lois, cela coûte un peu d'argent. Mais lorsque les gens ne font pas les choses correctement et ne veillent pas à ce que tout soit en règle, il est alors possible de gagner beaucoup d'argent", explique-t-il.

"On ignore actuellement le nombre exact de ces centres privés de tests rapides à Berlin. Aux yeux de l'État, l'exploitation de ces centres relève de la "libre entreprise", laissant le marché ouvert à tous", explique notre correspondante à Berlin Kate Brady.

Et pour ouvrir un centre, les procédures administratives ne sont pas très compliquées s'étonne cet infirmier qui a lui-même fait les démarches.

"En comparaison, si vous voulez ouvrir, par exemple, un stand de saucisses en Allemagne, il faut des mois et des mois de préparation. Pour un centre de test rapide, le processus est très rapide. C'est là qu'il faut faire attention aux mauvais endroits. Ils n'ont pas à s'enregistrer eux-mêmes. Ils ouvrent leur lieu, font de la pub, et c'est tout. Nous avons choisi d'être transparent. Donc nous avons envoyé un dossier d'hygiène aux autorités berlinoises, et avons soumis un formulaire d'enregistrement pour la publicité", explique-t-il.

Appel à un contrôle plus strict

Dans une lettre ouverte, les autorités locales sanitaires appellent à des contrôles plus stricts. Le risque est aussi de voir certains ne pas respecter les règles d'isolement.

"Le problème est que nous avons quelques centres de dépistage rapide qui ne transmettent pas les résultats des tests - en particulier les résultats positifs - aux autorités sanitaires locales, mais les transmettent directement aux clients", précise le docteur Nicolai Savaskan, Responsable de la santé publique dans le district de Berlin-Neukölln.

En Allemagne, les laboratoires sont débordés et obtenir un test via un médecin généraliste entraîne des délais d'attente plus longs. Alors, malgré le manque de contrôles sur les centres privés, pour beaucoup, la commodité l'emporte sur l'inquiétude