DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Hong Kong, un quartier pauvre coupé du monde, confiné pour cause d'infections

euronews_icons_loading
A Hong Kong, un quartier pauvre coupé du monde, confiné pour cause d'infections
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

A Hong Kong, c'est tout un quartier qui est coupé du reste du monde. Pour la première fois, une zone de la ville est confinée. Dans le quartier de Jordan, 162 cas ont été recensés, entre le début de l'année et le 20 janvier. Trop et inquiétant pour une ville qui a réussi jusque là à contenir la propagation, avec seulement 170 décès formellement attribués au Covid-19. Des dizaine de milliers de personnes ont interdiction de quitter leur domicile à moins de présenter un test négatif.

"Nous travaillons dur pour que cela soit fait dans les 48 heures, explique Caspar Tsui, secrétaire aux affaires intérieures de Hong Kong. Notre objectif est de combattre le virus ensemble, de parvenir à zéro cas dans ce quartier particulier, et le gouvernement a prévu suffisamment d'équipements de test pour tester les habitants de ce quartier aussi rapidement que possible".

Les habitants de l'un des quartiers les plus pauvres et les plus densément peuplés de Hong Kong sont invités à se faire tester dans 51 centres mobiles. Le gouvernement leur fournit aussi des produits de première nécessité. Mais pas à tout le monde : des habitants ont déserté leur appartement avant minuit, la nouvelle du confinement avait fuité dans la presse locale.