DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Ukraine privée de vaccins anti-Covid-19

euronews_icons_loading
L'Ukraine privée de vaccins anti-Covid-19
Tous droits réservés  Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

En Ukraine, les premières vaccinations contre le Covid-19 se font cruellement attendre. Le pays est un des rares en Europe a n'avoir reçu aucune dose. La pandémie y fait pourtant des ravages avec plus de 21 000 morts pour 40 millions d'habitants. Le pays termine ce lundi un troisième confinement.

Confrontée à la concurrence des pays riches, l'Ukraine ne parvient pas à finaliser ses commandes auprès des laboratoires occidentaux comme Pfizer ou Moderna.

Dans les hôpitaux, on ne peut que patienter. "Nous espérons réellement que la vaccination va venir à bout de la pandémie. et que les docteurs qui avaient des spécialités et qui doivent aujourd'hui traiter des patients atteints du Covid, pourront retourner à leur fonction initiale", explique Vitaliï Sokolov, chirurgien thoracique, responsable d'une unité traitant le Covid-19 dans un hôpital de Kiev.

Sous pression et sous le feu des critiques, le gouvernement ukrainien se refuse à faire appel au vaccin Sputnik V produit par son voisin et ennemi russe. Les autorités assurent que les premières vaccinations pourraient débuter malgré tout mi-février.

"Aujourd'hui nous négocions pratiquement chaque semaine la signature de contrats avec les laboratoires et la réception par l'Ukraine de vaccins achetés par l'Union européenne", se défend Olga Stefanychyna, vice-Première ministre pour l'intégration européenne.

Kiev va recevoir huit millions de doses gratuitement dans le cadre du programme Covax de l'OMS destinés aux pays défavorisés. 2 à 5 millions de doses du vaccin chinois CoronaVac ont également été commandées. Mais aucune date de livraison n'est arrêtée. Et dans tous les cas, ces doses sont insuffisantes, seule 12% de la population pourra être vaccinée.