DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grotte Cosquer : immersion dans l'atelier de reproduction

Access to the comments Discussion
Par Anne Devineaux
euronews_icons_loading
Henri Cosquer, découvreur de la grotte sous-marine ornée dans les calaques de Marseille en 1985
Henri Cosquer, découvreur de la grotte sous-marine ornée dans les calaques de Marseille en 1985   -   Tous droits réservés  GERARD JULIEN/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

S'immerger dans l'art préhistorique, une promesse en cours de réalisation dans le sud de la France. Marseille va accueillir une réplique de la grotte Cosquer, la seule caverne sous-marine ornée au monde. Sur ses parois, figurent des représentations dont les plus anciennes datent de plus de 30 000 ans.

Inaccessible jusqu'à présent au public, ce joyau de l'art pariétal a été découvert dans une calanque marseillaise en 1985 par Henri Cosquer. La caverne va enfin pouvoir se dévoiler grâce à une reconstitution en cours de fabrication dans l'Atelier d'Arc et Os en Dordogne, à qui l'on doit déjà les répliques de Lascaux et de la grotte Chauvet.

"D'un bloc de polystyrène, petit à petit on voit des choses apparaître. C'est complètement magique. C'est comme si la paroi était à l'intérieur de cette matière là. Cette nuit, je voyais la crinière d'un animal apparaître. C'est fabuleux", raconte Alain Dalis, le fondateur de l'atelier Arc & Os.

Les équipes s'attellent depuis plusieurs mois déjà à la reproduction à l'identique des peintures et des gravures sur de larges panneaux qui seront ensuite assemblés.

"Une fois les coques réalisées on projette des images. A partir de là, on va pouvoir recréer toutes les subtilités de la paroi", explique Alain Dalis. Un mélange de résine permet d'obtenir la texture désirée. Les dessins sont ensuite reproduits grâce aux images numérisées. Reste à patienter jusqu'en juin 2022 pour l'ouverture prévu au public dans la Villa Méditerranée face au MUCEM à Marseille.