DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coup d'envoi pour le mécanisme européen de relance post-Covid

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Coup d'envoi pour le mécanisme européen de relance post-Covid
Tous droits réservés  Olivier Matthys/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne a donné ce vendredi le coup d'envoi d'un effort conjoint sans précédent de reconstruction économique, en signant un mécanisme qui prévoit une aide de 672,5 milliards d'euros financée par l'émission commune de dettes.

On l'appelle "FRR", la "facilité pour la reprise et la résilience", c'est la pièce maîtresse du plan de relance européen anti-Covid. Après le feu vert des eurodéputés mercredi, elle a été entérinée formellement à Bruxelles lors d'une cérémonie de signature.

Ce fonds de relance post-Covid doit permettre de débloquer 672,5 milliards d'euros sous formes de subventions (312,5 milliards) et de prêts (360 milliards). Reste que la décision permettant à la Commission européenne d'emprunter sur les marchés doit encore faire l'objet d'une ratification par tous les Etats membres.

"Nous avons toujours dit que la reprise doit être européenne, doit être pour tous, et ces derniers mois, nous avons travaillé dur pour que notre réponse à la crise s'adresse effectivement à tous", a déclaré David Sassoli, le président du parlement européen.

"Nous avons un double moteur : un vaccin pour sauver des vies, et une vitamine pour stimuler la reprise économique. Nous devons maintenant accélérer la vaccination, et c'est à nous de mettre en route la reprise", a dit de son côté, le Premier ministre portugais Antonio Costa.

"Next Generation EU, c'est plus que de l'argent, c'est un message très fort de solidarité et de confiance dans l'Union européenne, car ce qui est vrai pour le virus, l'est aussi pour l'économie : aucun État membre n'aurait été capable de maîtriser cette crise tout seul", a réagi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Pour être éligible à ces fonds, chaque plan national doit entre autre consacrer au moins 37% de son budget à des mesures en faveur du climat et au moins 20% à la transformation numérique. Les Etats-membres doivent soumettre le détail de leur plan d'ici fin avril à la Commission. Les premiers versements pourraient intervenir au début de l'été.