DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Japon : Seiko Hashimoto, nouvelle présidente des JO de Tokyo

Archives : Seiko Hashimoto, alors ministre des JO, le 24 septembre 2020
Archives : Seiko Hashimoto, alors ministre des JO, le 24 septembre 2020   -   Tous droits réservés  Du Xiaoyi/Pool Photo via AP
Taille du texte Aa Aa

Au Japon, Seiko Hashimoto est la nouvelle présidente du comité d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo.

Elle a été nommée ce jeudi, en remplacement de Yoshiro Mori, poussé à la démission pour des propos sexistes.

Âgée de 56 ans, Seiko Hashimoto est une ancienne athlète de haut niveau. Elle a en effet participé à sept Jeux olympiques (quatre JO d'hiver et trois JO d'été) dans les années 1980 et 1990, en tant que patineuse de vitesse et comme cycliste sur piste. Elle avait notamment décroché une médaille de bronze en patinage de vitesse aux Jeux d'Albertville (France) en 1992.

Seiko Hashimoto a ensuite eu une carrière politique. Elle était depuis 2019, ministre chargée des JO et de l'égalité des sexes.

Dans sa première allocution, elle a souligné l'importance de la responsabilité de ce poste.

Je vais m'employer à mener à bien ma mission. Je ne vais m'épargner aucun effort pour le succès des Jeux de Tokyo. C'est tout ce qui m'anime à compter d'aujourd'hui.
Seiko Hashimoto
présidente du Comité d'organisation des JO de Tokyo

Son prédécesseur, Yoshiro Mori, a été contraint à la démission après le tollé suscité par ses propos au début du mois.

Il avait notamment indiqué que les femmes parlaient trop longtemps pendant les réunions et que c'était "embêtant".

Ces propos avaient été vivement condamnés, au Japon comme à l'étranger. Le Comité international olympique (CIO) avait tardivement jugé qu'ils étaient contraires aux valeurs de l'olympisme, notamment sur l'égalité des sexes, et des sponsors des JO avaient aussi mis la pression pour accélérer le départ de M. Mori.

A 5 mois de la cérémonie d'ouverture

Les Jeux Olympiques d'été de Tokyo devaient avoir lieu en juillet-août dernier.

Ils ont été repoussés d'un an, en raison de la pandémie de Covid-19.

La cérémonie d'ouverture est fixée eu 23 juillet.