DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : le vaccin AstraZeneca autorisé pour les plus de 65 ans en Allemagne

Access to the comments Discussion
Par Vincent Coste avec AFP
Doses du vaccin AstraZeneca photographiées dans un centre de soin à Londres, au Royaume-Uni, le 5 février 2021
Doses du vaccin AstraZeneca photographiées dans un centre de soin à Londres, au Royaume-Uni, le 5 février 2021   -   Tous droits réservés  AP Photo/Frank Augstei
Taille du texte Aa Aa

Après la France, c'est au tour de l'Allemagne de revenir sur ses recommandations. La commission allemande des vaccins (Stiko) a donné jeudi son feu vert à l'administration du vaccin anti-Covid AstraZeneca/Oxford aux plus de 65 ans, a annoncé le ministère de la Santé.

"La commission des vaccins recommande désormais le vaccin AstraZeneca pour les personnes de plus de 65 ans également. C'est une bonne nouvelle pour les personnes âgées qui attendent une piqûre", a salué le ministre de la Santé, Jens Spahn.

La chancelière Angela Merkel avait déjà annoncé mercredi soir que la commission s'apprêtait à rendre un avis favorable et que son gouvernement suivrait cette recommandation.

"Des études très récentes ont fourni des éléments" permettant de relever l'âge maximum d'utilisation du vaccin, qui continue de susciter la méfiance en Europe, a expliqué la chancelière mercredi soir. Elle faisait notamment référence à des études médicales britanniques montrant une efficacité importantes pour les personnes les plus âgées.

Berlin espère avec cette décision accélérer sa campagne nationale de vaccination, critiquée pour sa lenteur par l'opinion.

Depuis fin décembre, 2 271 784 personnes, soit 2,7% de la population, ont été totalement vaccinées en ayant reçu deux doses de l'un des trois vaccins autorisés en Allemagne (BioNTech/Pfizer, Moderna et AstraZeneca), selon le dernier décompte de mercredi.

Un retour en grâce et des stocks à écouler en France

Il y a deux jours, le gouvernement français avait déjà autorisé l'utilisation du vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de 65 à 75 ans souffrant de co-morbidités.

Cette extension s'appuie sur un avis de la Haute autorité de santé (HAS), publié mardi, qui prend en compte de nouvelles études réalisées au Royaume-Uni, montrant que le vaccin AstraZeneca est efficace pour réduire les hospitalisations chez les personnes âgées.

En outre, seulement 25% des doses de vaccins AstraZeneca reçues en France ont été utilisées a indiqué mardi le ministère de la Santé, reconnaissant qu'il y avait une "problématique" de sous-consommation de ce vaccin contre le Covid dans les hôpitaux.

"Maintenant qu'on a des bonnes nouvelles sur AstraZeneca, il faut impérativement que ce vaccin trouve toute sa place dans la stratégie vaccinale", estime-t-on au ministère de la Santé, de nombreux soignants ont boudé ce vaccin, notamment en raison d'effets secondaires plus prononcés, le plus souvent de forts symptômes grippaux, chez les personnes plus jeunes.

L'Allemagne et la France n'avaient pas suivi dans un premier temps les recommandations de l'Agence européenne du médicament (EMA) qui avait approuvé, fin janvier, l’utilisation dans l’Union européenne du vaccin AstraZeneca pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus. Et cela sans limites d'âge. Paris et Berlin avaient mis en avant le peu de données scientifiques disponibles pour juger de l'efficacité de ce vaccin chez les plus de 65 ans.