DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : entre tours de vis et assouplissements très prudents

euronews_icons_loading
Covid-19 : entre tours de vis et assouplissements très prudents
Tous droits réservés  Alessandro Pone/LaPresse vía AP
Taille du texte Aa Aa

C'est dans le pays que les Belges devront passer leurs vacances de Pâques. L'interdiction des voyages non essentiels à l'étranger a été prolongée jusqu'au 18 avril. L'annonce a été faite alors que le gouvernement tente d'éviter une troisième vague de Covid-19. Mais des assouplissements sont aussi prévus : dès lundi, les regroupements jusqu'à 10 personnes en extérieur, et à partir d'avril de nombreuses activités en extérieur comme les spectacles.

« Nous sommes bien conscients de la nécessité de perspectives, a reconnu le Premier ministre Alexander De Croo. Une période de cinq mois de mesures et d'efforts soutenus, ça à un impact sur le bien-être psychologique et c'est un rude exercice que nous devons mener. »

En République tchèque, le pays où le taux de contamination par habitant est le plus élevé au monde, les hôpitaux arrivent à saturation. Les étudiants en médecine sont réquisitionnés et les autorités s'organisent pour pouvoir transférer des patients Covid à l'étranger. L'Allemagne voisine a offert son aide.

« Je suis en contact, non seulement avec les responsables à Prague mais aussi avec les États allemands qui ont des capacités et qui peuvent rendre des lits disponibles, explique le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas. Ce serait une très bonne chose que nous puissions contribuer à améliorer une situation très difficile en République tchèque, en accueillant dans des hôpitaux allemands des patients qui ne peuvent plus être pris en charge là-bas. »

En Italie, où le coronavirus a fait près de 100 000 morts, les restrictions seront renforcées lundi dans trois nouvelles régions. Le Frioul-Vénétie Julienne et la Vénétie passent du jaune à l'orange et, et la Campanie, la région de Naples, passe au rouge. Vendredi, pour le troisième jour consécutif, le nombre de nouveaux cas positifs était supérieur à 20 000.

En France, un rassemblement de soutien a eu lieu devant le théâtre de l'Odéon, occupé depuis jeudi par une cinquantaine d'intermittents. Les occupants réclament la réouverture des lieux culturels et un plan d'aide massif pour la culture, secteur durement touché par les restrictions sanitaires.