EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Italie : un Algérien suspecté d'avoir aidé les auteurs des attentats du 13 novembre 2015 à Paris

Une plaque commémorative des attentats du 13 novembre 2015 devant le café "La belle équipe" à Paris
Une plaque commémorative des attentats du 13 novembre 2015 devant le café "La belle équipe" à Paris Tous droits réservés Stéphane de Sakutin/AFP
Tous droits réservés Stéphane de Sakutin/AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police italienne l'a annoncé ce lundi : un Algérien, actuellement en prison sur son territoire, est suspecté d'avoir fourni de faux papiers aux auteurs des attentats sanglants du 13 novembre 2015 à Paris.

PUBLICITÉ

Un Algérien de 36 ans, membre présumé du groupe terroriste Etat islamique, est soupçonné d'avoir fourni de "faux papiers" aux auteurs des attentats perpétrés le 13 novembre 2015 à Paris. C'est ce qu'a annoncé ce lundi la police de la ville de Bari, dans le sud de l'Italie. 

Ses investigations, indique-t-elle, "ont permis de constater, grâce à une large coopération internationale, la proximité du suspect avec les milieux radicaux d'inspiration djihadiste". L'enquête a surtout établi "son activité directe de soutien aux auteurs des attentats terroristes du Bataclan, du Stade de France et des attaques contre des terrasses de café (...) survenus à Paris le 13 novembre 2015, auteurs auxquels il a fourni de faux papiers", précisent les policiers italiens.

Selon le quotidien La Repubblica, le suspect, Athmane Touami, est actuellement incarcéré pour détention de faux papiers, mais Il devait sortir de prison en juin prochain. Le journal affirme également que le détenu aurait eu des contacts avec Amedy Coulibaly et Chérif Kouachi, deux des auteurs des précédents attentats dans la capitale française, contre le journal satirique Charlie Hebdo, des policiers et une épicerie juive, en janvier 2015.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : inondations en Italie, la Lombardie particulièrement touchée

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy